Nouvelles

Il est temps de changer de cap

Sur la route, la couleur rouge indique que vous ne pouvez pas emprunter un certain itinéraire. Que vous devez vous arrêter un moment afin de pouvoir continuer en toute sécurité. C'est aussi le moment pour l'humanité de s'arrêter et de changer de cap, car le rapport des Nations unies sur le climat a lancé l'alerte rouge.

Dans un pays comme la Belgique, l'angoisse de l'autonomie est dans la plupart des cas un non-discours, seuls les Belges eux-mêmes ne s’en rendent pas encore compte

Le rapport alarmant des Nations unies sur le climat indique que nous pouvons de toute façon nous attendre à un réchauffement d'un degré et demi au cours des prochaines décennies. La bonne nouvelle ? En intensifiant dès maintenant les efforts en faveur du climat, nous pouvons éviter le pire.

Une étude récente menée par le bureau de recherche indépendant Globescan, pour le compte de Polestar, montre que 72 % des Belges souhaitent réduire de manière significative leur impact sur l'environnement. Pour réaliser cette ambition, les voitures électriques ont un rôle majeur à jouer, puisque 60,7% des émissions totales de CO2 du transport routier en Europe* sont dues aux voitures particulières. 

Avec l'analyse du cycle de vie de la Polestar 2 (Life Cycle Assessment) , nous avons déjà montré que l'empreinte carbone de la voiture, alimentée en énergie renouvelable, est deux fois moins importante que celle d'une voiture à essence comparable. En d'autres termes, en conduisant davantage à l'électricité, une grande partie des émissions peut déjà être évitée. 

En Belgique, seuls 11% ont été en contact avec la mobilité électrique. Ce qui est frappant ici, c'est que les Belges qui ont déjà été en contact avec des VE sont plus favorables que ceux qui ne l'ont pas été (43% contre 50%). C'est pourquoi Polestar organise de nombreux événements dans toute la Belgique, où professionnels et consommateurs peuvent tester les voitures sans engagement et s'informer sur la conduite électrique.

L'étude montre que les Belges sont particulièrement préoccupés par la présence de bornes de recharge (64 %) et l'autonomie des voitures électriques (46 %), même si le Belge moyen passe moins d'une heure par jour sur la route. Pour se décharger, Polestar cherche activement à conclure des partenariats avec Plugsurfing, Ionity et aussi des acteurs locaux comme Smappee qui fournit une infrastructure de recharge intelligente à domicile. Mais les acteurs publics et privés y travaillent aussi énormément.

"Aujourd'hui, les voitures électriques ont déjà une grande autonomie, la Polestar 2 Standard range Single motor peut parcourir jusqu'à 540 kilomètres (WLTP**) avec une seule charge de batterie, ce que vous ne pouvez pas faire en une heure. Même les employés qui parcourent beaucoup de kilomètres videront rarement la batterie en une seule journée de travail. Dans un pays comme la Belgique, l'angoisse de l'autonomie est dans la plupart des cas un non-discours, seuls les Belges eux-mêmes ne s’en rendent pas encore compte ", déclare Lies Eeckman, directrice générale de Polestar Belgium. 

Connexe

Points forts de l'été 2021

Cet été a été placé sous le signe des collaborations, des campagnes et des événements. Et comme chaque été, nous l'avons fait à la manière de Polestar.

*Données d'Europa.eu
**Données provisoires.
Les données finales seront disponibles plus tard en 2021.
En Europe, tous les véhicules électriques sont mesurés par rapport à une mesure d'autonomie normalisée. La procédure d'essai WLTP (Worldwide Harmonized Light Vehicle Test Procedure) mesure l'autonomie d'une voiture conduite de 100 % à 0 % de charge à une vitesse moyenne de 30 km/h lors de températures estivales. L'autonomie réelle atteinte en conditions réelles varie en fonction du comportement de conduite et d'autres facteurs externes. La gamme certifiée WLTP n'est donc normalement pas atteignable dans la pratique. Vous trouverez de plus amples informations sur la norme WLTP ici.
Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: