Nouvelles

Journal 10

L'architecture parle. Chaque matériau, chaque élément d'une structure est choisi pour une raison symbolique et pratique. En d'autres termes, l'architecture peut transmettre un message. C'est exactement le rôle assigné aux espaces de Polestar. Qu'il s'agisse d'un espace de vente, d'un stand d'événement ou du nouveau siège social de Polestar, tous ces espaces ont été conçus dans les mêmes objectifs.

L'architecture devrait influencer la façon dont vous marchez et parlez, ce que vous ressentez. Ce n'est pas un environnement dans lequel vous vous sentez chez vous, il doit aiguiser vos sens.

Communiquer avec l'architecture

Ces sens aiguisés doivent être concentrés sur la voiture. Dans ces espaces, la voiture est mise sur un piédestal et placée là où elle doit être, c'est-à-dire au centre de l'attention. Les voitures Polestar sont conçues par des obsédés du détail qui appliquent la maxime « moins, c'est plus ». Ce qui reste est irréprochable. L'essence de la marque se reflétera dans tous les endroits dans lesquels Polestar va à la rencontre des gens, qu'il s'agisse de stands d'événement ou d'espaces de vente.

Comme dans tout ce que fait Polestar, l'inspiration vient de l'intérieur. La performance pure et avant-gardiste est un leitmotiv qui concerne tout l'univers Polestar, pas seulement les voitures. Pour veiller à transmettre ce message au travers de tout ce qui porte le symbole de Polestar, les premiers designs des espaces ont été effectués en interne : pas d'influence extérieure, pas de comité de design, pas de consultants.

Plutôt que nous éparpiller dans de trop nombreux domaines, nous nous attachons aux détails : plutôt qu'ajouter, nous éliminons et portons notre attention sur ce qui reste.

Les stands d'exposition

Les voitures se vendent d'elles-mêmes, pas besoin d'effets de manches, leur technologie et leur design sont le principal objet d'attention. Les stands d'exposition offrent un parfait exemple de mise en application de ce principe. Au Festival of Speed de Goodwood ou dans les salons automobiles d'Europe et de Chine, les stands minimalistes de Polestar, singuliers oasis de paix au milieu du tumulte, ont permis d'imposer la présence des voitures. Ils ont été conçus pour faire naître la curiosité, pour donner envie aux gens d'entrer et d'explorer l'espace. Ainsi, la façade, du fait de ses ouvertures étroites, empêche de voir de l'extérieur.

Autre élément qui participe à l'accueil dans l'espace, le souci constant du détail revêt encore davantage un caractère de nécessité lorsqu'il s'agit de minimalisme. L'attention accordée aux détails et le minimalisme vont main dans la main, comme l'explique l'architecte d'intérieur de Polestar, Rong Guan : « Plutôt que nous éparpiller dans de trop nombreux domaines, nous nous attachons aux détails : plutôt qu'ajouter, nous éliminons et portons notre attention sur ce qui reste. »

En parlant d'attention, beaucoup de choses dans les espaces d'événement de Polestar, hormis les voitures elles-mêmes, attirent l'œil. Un colossal comptoir doré, aux bords d'une précision remarquable, court tout le long de l'un des murs, servant d'ancrage virtuel (et d'espace de rangement) lorsque vous entrez dans l'espace. En ce qui concerne les sièges, les énormes fauteuils en cuir, véritables pièges pour les visiteurs fatigués en mal de sieste, ont disparu pour cause de désuétude. Ils ont été remplacés par des bancs de style amphithéâtre. Plus proches de ce que vous verrez dans un parlement que dans un salon automobile, ces bancs sont égalitaires : chacun des visiteurs bénéficie d'une vue dégagée de la voiture. Au-delà de cela, ils ajoutent une symétrie bienvenue à l'espace. C'est une vision neuve et vivifiante du stand automobile traditionnel et, en cela, elle est fidèle aux principes de Polestar.

Les espaces de vente

La pureté de l'intention est claire. Ces espaces visent à mettre en valeur les voitures elles-mêmes, non seulement la Polestar 1, mais également la future Polestar 2 : ce sont elles les vedettes, les poids lourds, les têtes d'affiche. Pour cela, certaines décisions ont été prises en matière de design. Les structures sont minimalistes et monochromes et mettent en avant des matériaux soigneusement choisis, tout en promouvant une atmosphère de calme et de réflexion. L'ensemble est très dépouillé : un sol en béton, du verre, des murs en métal et la voiture elle-même. « Il nous faut véritablement prendre nos distances avec la tradition. Il est inutile de lancer une nouvelle marque automobile pour faire ce que tout le monde fait déjà », estime Pär Heyden. Et personne d'autre ne crée des espaces qui fascinent.

De fait, l'intérieur de ces espaces fascine et déroge aux formes plus traditionnelles. Ouvert, aéré et moderne, il ressemble davantage à un musée ou à une galerie d'art qu'au hall d'exposition d'un concessionnaire. Comme dans un musée, chaque élément est placé avec soin. Un mur entier est dédié à l'exposition sous verre de composants tels que les freins, tandis que des tiroirs abritent des échantillons de coloris et de matériaux. De magnifiques photographies d'amortisseurs, de jantes et d'autres composants illuminent l'ensemble, tels les vitraux d'une cathédrale bâtie à la gloire du design automobile. L'église de Polestar, pour ainsi dire.

La comparaison est en fait assez pertinente. Un sentiment de calme vous pénètre lorsque vous entrez dans un espace Polestar. Point de logos criards, de slogans publicitaires assourdissants, point de messages hasardeux vantant telle ou telle façon de vivre sa vie. Les espaces de Polestar sont des structures consacrées, des temples de la performance et du design. Ils mettent la voiture sur un piédestal et vous permettent de vous plonger dans tous ses aspects, sans distraction.

Fascinant en effet.

Ces espaces sont également beaucoup plus fonctionnels qu'une salle d'exposition automobile : le sol en béton facilite le déplacement d'objets lourds, et les tables d'atelier et leur tapis en caoutchouc accueillent en toute sécurité des échantillons de design. Cette fonctionnalité ne se limite toutefois pas au béton. Les tables d'atelier sont aussi intelligentes, car elles permettent d'essayer virtuellement différentes configurations de la voiture. Les espaces Polestar font également un usage intelligent à la fois de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle, permettant aux visiteurs de se pencher sur les détails les plus minuscules des voitures. Faites le tour de la voiture avec une tablette, et des composants tels que les freins et la batterie apparaissent à l'écran, accompagnés d'informations connexes, ce qui permet aux visiteurs d'explorer l'intérieur de la voiture sans lever plus que le petit doigt. La limite entre le virtuel et le réel s'estompe de jour en jour, et les espaces Polestar participent résolument à ce mouvement.

Nous bâtissons un centre de production qui est le reflet de notre marque.

Le centre de production

Voilà pour les lieux où les voitures sont exposées, où elles sont présentées au public et où ce dernier les admire. Mais qu'en est-il du lieu où elles sont fabriquées ? Le centre de production de Polestar, dessiné par le cabinet d'architectes norvégien Sn∅hetta, se trouve à Chengdu, en Chine. Il abritera l'une des usines automobiles les plus productives au monde et l'une des plus respectueuses de l'environnement de Chine.

Son périmètre accueillera également un centre d'expérience client accueillant des expositions sur la technologie et le design, ainsi qu'une piste d'essai pourvue d'experts Polestar. Sa mezzanine à accès universel, depuis laquelle les visiteurs peuvent, en toute sécurité, observer l'usine entière, constitue l'un de ses traits véritablement caractéristiques.

« Nous bâtissons un centre de production qui est le reflet de notre marque. Une installation moderne, d'avant-garde, techniquement sophistiquée et respectueuse de l'environnement. Elle incarnera Polestar », explique Thomas Ingenlath, directeur général de Polestar. Le centre de production de Polestar en Chine démontrera cet état d'esprit en proposant aux visiteurs une expérience unique, et le nouveau siège social suédois symbolisera le progrès et l'innovation, qui sont les piliers de la philosophie de Polestar.

Siège social

Thomas Ingenlath a largement participé au processus d'ébauche ayant abouti à la première proposition architecturale concernant le nouveau siège social de Polestar, à Göteborg, en Suède. L'équipe de la marque de Polestar a étroitement collaboré avec les architectes de Bornstein Lyckefors en vue de créer un bâtiment qui matérialise l'essence de Polestar.

Ce n'est pas tout. Il symbolise également la position de l'entreprise en tant qu'étoile polaire de l'industrie automobile. La façade blanche en verre du « cube » scintille sous le soleil scandinave tandis que le logo Polestar distinctif brille chaudement dans la nuit nordique. Le siège social de Polestar est un phare qui invite chacun à nous suivre dans notre quête sans relâche de la performance électrique.

Les espaces de Polestar parlent, et ils ont bien des choses à dire.

Connexe

Journée mondiale des véhicules électriques 2021

Les équipes sont efficaces. Qu'il s'agisse de réagir à une crise ou de mettre en œuvre le changement, la collaboration et la coopération réduisent les délais nécessaires pour atteindre un objectif commun. « C'est du travail d'équipe que naît le travail parfait », comme on dit.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: