À chaud et à froid : les effets des températures extrêmes sur les batteries des véhicules électriques

Les véhicules électriques jouent un rôle crucial dans un avenir plus propre et plus durable. Pour susciter leur adhésion, les voitures électriques ont besoin d'être optimisés pour tous les environnements et pour toutes les conditions. Après tout, qu'il fasse 25 °C ou -25 °C, les émissions d'échappement doivent rester nulles.

La question de l'autonomie est souvent soulevée par les acquéreurs potentiels de véhicules électriques. Et, lorsque la température diminue avec l'arrivée de l'hiver, ces questions peuvent devenir plus pressantes. Il est vrai que le froid réduit l'autonomie, mais il est important de noter que cette réduction est temporaire. De plus, quelques ajustements peuvent minimiser les effets du froid.

Étant donné que le froid ralentit les réactions électrochimiques à l'intérieur des batteries des véhicules électriques, la durée de recharge peut augmenter en hiver. En s’assurant que la température de la batterie soit supérieure à zéro avant de la recharger, on peut éviter le phénomène de dépôt de lithium métallique sur l'anode, ce qui entraînerait un vieillissement de la batterie et une dégradation de ses performances. Néanmoins, la plupart des véhicules électriques disposent, sous une forme ou sous une autre, d'un système de régulation de la température de la batterie qui coupe la haute tension lorsque cette température est insuffisante.

Une étude de l'AAA (American Automobile Association) a montré que la température seule pouvait réduire l'autonomie de 10 à 12 % et que l'usage de la climatisation pouvait porter cette réduction à 41 %. Par conséquent, le stationnement et la recharge d'un véhicule électrique dans un garage chauffé aideront la batterie à affronter l'hiver plus efficacement, et elles réduiront également substantiellement la durée de recharge.

Il est recommandé de préchauffer un véhicule électrique pendant la recharge car, au lieu de tirer l’énergie de la batterie, il utilisera l'alimentation de la prise pour le chauffage. Cela permet de maximiser l'autonomie, étant donné qu'il faut moins d'énergie pour conserver une température que pour la faire varier.

À présent, allons d'un bout à l'autre du thermomètre.

La température a un impact considérable sur la dégradation de la batterie car elle influence sur les réactions chimiques à l'intérieur de la batterie. Alors que les basses températures ralentissent les réactions, les températures élevées les accélèrent, ce qui peut entraîner des réactions indésirables qui précipitent la dégradation de votre batterie.

Le stationnement d'un véhicule électrique dans un lieu frais, tel qu'un garage, permettra de maintenir la batterie à température optimale. Néanmoins, tel que noté plus haut, la plupart des véhicules électriques disposent d'un système de gestion de la batterie qui surveille la température et empêche la recharge si la batterie est trop chaude. La question de la sécurité des batteries par temps extrêmement chaud soulève certaines inquiétudes parmi les propriétaires de véhicules électriques. Heureusement, ces inquiétudes sont infondées. Les véhicules électriques peuvent être utilisés sans danger dans toutes les conditions météorologiques, même dans des conditions de chaleur extrême. Il vous suffit de brancher votre voiture, de la recharger et de vous mettre en route.  

Une étude a montré que l'utilisation de la climatisation durant la conduite pouvait réduire l'autonomie de 17 %. Tel que mentionné précédemment, la climatisation et le préconditionnement sont essentiels par temps extrêmement froid, et cela vaut également par temps chaud.


Sur les longs trajets, rouler à des températures plus fraîches, dans la mesure du possible, peut maximiser l'autonomie. La limitation du poids du chargement de la voiture et la modération à l'accélération et au freinage constituent d'autres méthodes permettant d'accroître autant que possible l'autonomie.

S'il est vrai que les températures extrêmes ont des effets négatifs sur la batterie d'un véhicule électrique, et donc sur son autonomie, bien des choses peuvent être faites pour minimiser ces effets et pour maximiser la capacité de la batterie. Aucun véhicule n'est à l'abri des effets de conditions météorologiques extrêmes, pas même les véhicules à essence. Grâce à quelques précautions et ajustements supplémentaires, un véhicule électrique sera capable de vous offrir le meilleur de ses performances, indépendamment de la température.

Connexe

Restez au courant de la mobilité électrique : les dernières actualités du monde des batteries

Chacun sait que les véhicules électriques fonctionnent avec des batteries. Rester au fait du monde en perpétuelle évolution des batteries, néanmoins, est une tout autre histoire. C'est pourquoi nous avons décidé de vous l'expliquer. Dans cette série, nous explorerons l'état des techniques des batteries de véhicules électriques, nous répondrons aux questions les plus fréquentes concernant leur reconversion et nous vous présenterons un aperçu des technologies de pointe en matière de batteries.

Ne manquez pas les dernières actualités de Polestar

Nos bulletins d'information sont un concentré de toutes les dernières nouvelles de Polestar : nouvelles, évènements, informations sur les produits, et plus encore.

S'abonner
Polestar © 2022 Tous droits réservés
Changer de lieu: