Déserts brûlants et villes humides - Pousser la Polestar 3 dans ses retranchements

Les essais par temps chaud constituent l'une des phases les plus difficiles du cycle de développement de toute voiture. Dans le cas de la Polestar 3, nous avons choisi les déserts brûlants et les villes humides des Émirats arabes unis pour pousser la voiture dans ses retranchements.

Side view of Polestar 3 in the desert
Nous avons choisi cet endroit car aucune simulation ne peut reproduire des essais en conditions réelles. Vous pouvez courir un marathon sur un tapis roulant, mais la réalité sera très différente.
Clément Heinen, directeur des attributs produit

Dans le désert Al Ain, aux Émirats arabes unis (EAU), la température peut atteindre 50 °C. Pour un constructeur automobile, il s'agit de l'un des environnements d'essai les plus extrêmes imaginables. Il n'est toutefois pas extrême seulement du point de vue de la température : les villes des EAU peuvent aussi afficher une humidité difficilement concevable. Elle peut atteindre 90 % à Dubaï, par exemple.Clément Heinen, directeur des attributs produit, est chargé de la gestion de ces températures extrêmes au sein de l'équipe d'essai de la Polestar 3. 

« Certaines des conditions que nous trouvons aux EAU ne se retrouvent nulle part ailleurs dans le monde. Au plus fort de l'été, c'est quasiment l'endroit le plus extrême où un client pourrait conduire sa voiture. »« Nous avons choisi cet endroit car aucune simulation ne peut reproduire des essais en conditions réelles. Vous pouvez courir un marathon sur un tapis roulant, mais la réalité sera très différente. »

Rear view of Polestar 3 with three people next to it looking at a computer

Et c'est là un élément essentiel : les essais d'une voiture dans un environnement contrôlé, tel qu'un tunnel climatisé, avec un soleil « simulé », ne vous diront pas tout de la façon dont elle pourra se comporter en conditions réelles. Un passage dans le désert des Émirats arabes unis est donc extrêmement utile pour garantir que la Polestar 3 réponde à nos exigences.La définition exacte de « l'identité » d'une Polestar pour un client constitue l'une des dimensions de ces essais et il s'agit également d'un aspect essentiel du travail de Clément. En l'occurrence, il s'agit de veiller à ce que la Polestar 3 demeure fraîche et confortable quelles que soient les conditions. Cela peut paraître simple, mais ça ne l'est pas.Les essais aux Émirats arabes unis ont intégré de multiples trajets de 300 km à des températures allant jusqu'à 50 °C, et nous nous sommes rendus dans certains des lieux les plus reculés du désert en vue de tester jusqu'aux cas d'utilisation les plus extrêmes.

Close-up of Polestar logo on the front of Polestar 3.
Close up of brake callipers on Polestar 3

« Si vous combinez la chaleur et l'humidité ambiantes, la recharge CC et des situations multiples de conduite dynamique, vous obtenez sans doute les plus fortes contraintes que puisse supporter n'importe quel système de climatisation. »Plusieurs semaines durant, les Polestar 3 d'essai ont été soumises à cette torture thermique, l'équipe s'assurant du parfait fonctionnement du logiciel et de l'équipement, de sorte que les difficultés affrontées par le système de climatisation soient imperceptibles pour le client.Grâce à cette mise au point et à cette validation du système, l'équipe a pu s'assurer de la constance des performances sur une plage de températures ambiantes considérable. En effet, ces essais dans le désert ont été complétés par des essais à des températures négatives dans le nord de la Suède. Chaque détail, du préconditionnement à la vitesse des ventilateurs, a été testé et affiné dans différentes conditions pour garantir une température confortable dans l'habitacle.

01/02

« Au refroidissement de l'habitacle s'ajoute le refroidissement de la batterie. Le système de refroidissement entier doit garantir une température correcte du pack de batterie et de l'habitacle lui-même. Les éléments exigeant une alimentation pour le refroidissement sont innombrables. Nous passons donc des semaines et des mois à débattre des stratégies permettant de combiner au mieux l'efficacité, le confort dans l'habitacle et le refroidissement de la batterie. »C'est cette vue globale des systèmes de la voiture qui permet à l'équipe d'essai de mettre à disposition des stratégies et un logiciel que les clients ne remarqueront même pas. Réussir dans cette tâche, c'est s'assurer de pouvoir vraiment conduire un véhicule électrique à 50 °C, dans le désert, dans un confort total.Chapeau à nos ingénieurs, donc, qui, sous un soleil de plomb et une bonne couche d'écran total, ont développé un logiciel que, nous l'espérons, vous ne remarquerez jamais.

Connexe

Polestar 3 under modern structure

Grande voiture, petite empreinte carbone – les raisons pour lesquelles la Polestar 3 change notre opinion des SUV

Les SUV sont partout, ce n'est pas une nouveauté. Type de voiture le plus vendu au monde, ces véhicules utilitaires sport ont beaucoup à offrir en matière de polyvalence et de commodité. Qu'il s'agisse d'emmener les enfants au football ou de gravir un col en Asie centrale, quel que soit le lieu, la destination ou l'activité, un véhicule de grande taille, pratique et sûr est toujours utile. Toutefois, cette popularité a un prix. En effet, ces voitures figurent également parmi les contributeurs les plus importants aux émissions de CO2e mondiales.