Polestar 3 : les impressions de la presse depuis le cercle polaire

Nous avons récemment accueilli une poignée de journalistes dans les paysages enneigés de Jokkmokk pour leur y faire essayer la Polestar 3 sur la glace. Les conditions hivernales au nord de la Suède, avec des températures bien inférieures à zéro et une lumière du jour réduite au strict minimum, ont permis de mettre véritablement à l'épreuve les capacités de la voiture. Sur une période d'une quinzaine de jours, sur un lac gelé transformé en piste d'essai, ces journalistes ont pris le volant de notre premier SUV. Voici ce qu’ils en disent.

Two front facing Polestar 3 in Space and Snow exterior colours.

Pourquoi soumettre la Polestar 3 aux rigueurs de l'hiver arctique ? Pour repousser les limites de la performance et vérifier que chaque composant remplit parfaitement son rôle dans des conditions difficiles. Les essais hivernaux ne visent toutefois pas seulement à braver des températures extrêmes : ils permettent également d'affiner la dynamique de conduite.

L'équipe dirigée par le directeur du développement des châssis de Polestar, Joakim Rydholm, se sert des conditions propres à cette région polaire pour affiner tous les aspects de la dynamique de conduite de la Polestar 3. Grâce à d'innombrables heures d'expérimentation et d'analyse, elle a pu mettre au point sa tenue de route, sa direction, ses amortisseurs et ses systèmes d'antipatinage et de contrôle de la stabilité pour garantir une expérience de conduite sans rivale dans n'importe quel environnement.

Pour la seconde fois, le « Joakim-ring », du nom du directeur du développement des châssis susnommé, a servi de terrain de jeu idéal à des journalistes impatients de mettre la Polestar 3 à l'épreuve. Joakim a lui-même dessiné le tracé de cette piste en vue d'analyser, au moyen de diverses techniques de contrôle du châssis, le comportement de la voiture sur la glace. Les pneus à clous ne sont pas une option.

Joakim-ring track in Jokkmokk, aerial view.

Les journalistes n'ont toutefois pas été impressionnés seulement par la piste idéale de Joakim. Les performances de la Polestar 3 ont fait les gros titres grâce au système d'embrayage double de variation du couple (Torque Vectoring Dual Clutch, ou TVDC) conçu par BorgWarner. Cette technologie permet de distribuer presque instantanément le couple à chacune des roues arrière (jusqu'à 100 % d'un côté ou de l'autre) pour obtenir une motricité optimale dans toutes les situations et une superbe capacité en virage.

« La direction est excellente et la voiture semble parfaitement équilibrée. On sent vraiment cette répartition 50-50 du poids. Elle pivote exactement comme une voiture à moteur central », a estimé l'un des journalistes.

L'empreinte de Joakim est criante dans chaque courbe de la piste sur glace. Grâce à sa passion pour la conduite et à son souci du détail, la Polestar 3 brille dans chaque virage. N'oublions pas qu'il est également un pilote de rallye accompli

Sur la piste, les journalistes ont découvert un véhicule offrant une expérience de conduite exaltante rappelant celle d'une voiture de sport soigneusement mise au point. Le design scandinave de la Polestar 3 sous-entend des performances dignes de son pedigree, mais c'est bien à son volant qu'ils ont pu constater ses véritables capacités.

Le TVDC garantit une maîtrise toute en précision du train arrière qui permet aux conducteurs, même inexpérimentés, de filer en toute confiance sur la piste de glace. Dans les virages serrés comme dans les grandes courbes, la Polestar 3 a affiché une tenue de route qui a impressionné les journalistes. Sa direction directe, sa suspension adaptative mise au point avec intelligence et son abondance de puissance se combinent pour offrir une conduite à la fois stimulante et agréable. Pour Polestar, la conduite doit être un plaisir.

Polestar 3 rear in snow.
Side view of Polestar 3 in Space colour.

Les journalistes semblaient être de cet avis. Nombres d'entre eux ont remarqué la précision de sa tenue de route et la réactivité de sa direction, tandis que d'autres ont souligné la douceur avec laquelle la puissance est délivrée aux roues, y compris durant l'accélération.

L'un d'eux déclarait : « Sur un lac gelé, j'avais prédit une sortie à 11 sur 10 sur l'échelle de la terreur, mais c'était en fait un 15 sur 10 sur l'échelle du plaisir. Cela tient en grande partie à la génétique de la Polestar 3 ».

Un autre ajoutait : « Elle est étonnamment légère et compacte. Je ne pense pas avoir jamais vu ça ».

Un dernier concluait : « La Polestar 3 est un énorme bond en avant en matière de classe, de stimulation du conducteur, de design et de performance ».

Nous avons pris congé de la Polestar 3 en fin de journée, alors que le soleil plongeait en dessous de l'horizon pour laisser place dans le ciel aux aurores boréales. Mais ce n'est qu'un au revoir. Sa production a débuté la semaine dernière, et nous la verrons très bientôt sur les routes. 

Explorez et configurez ici.

01/08

Polestar 3 in Snow on snow.

Connexe

Polestar 3 under modern structure

Grande voiture, petite empreinte carbone – les raisons pour lesquelles la Polestar 3 change notre opinion des SUV

Les SUV sont partout, ce n'est pas une nouveauté. Type de voiture le plus vendu au monde, ces véhicules utilitaires sport ont beaucoup à offrir en matière de polyvalence et de commodité. Qu'il s'agisse d'emmener les enfants au football ou de gravir un col en Asie centrale, quel que soit le lieu, la destination ou l'activité, un véhicule de grande taille, pratique et sûr est toujours utile. Toutefois, cette popularité a un prix. En effet, ces voitures figurent également parmi les contributeurs les plus importants aux émissions de CO2e mondiales.