One Charge Challenge : direction Denver, Colorado

Pour cette première édition du One Charge Challenge, nous explorerons Denver et les Rocheuses pour découvrir le plein potentiel d'une seule recharge. Sur ces routes sinueuses à haute altitude, nous savons que nous devons bien planifier notre itinéraire pour profiter de l'aventure.

Majestic rock formations against a backdrop of a cloudy sky and lush greenery.

Nichée entre les Grandes Plaines et les montagnes Rocheuses, la ville de Denver est entourée de pics enneigés et de vastes prairies. Cette mythique capitale du Colorado se trouve à exactement un mile (1609 mètres) au-dessus du niveau de la mer. Son point culminant est d'ailleurs gravé sur les marches du Capitole, d'où son surnom de Mile High City. Sa riche histoire, qui remonte au milieu du XIXe siècle, et son patrimoine naturel extraordinaire nous ont donné envie d'aller y faire un tour. La nouvelle version de la Polestar 2 affiche une autonomie d'un peu plus de 655 km. La question était donc : que pourrons-nous voir de Denver et de ses environs avant de devoir recharger la voiture ? Une recharge, un trajet. Sur ces routes sinueuses à haute altitude, nous savions que nous devions bien planifier notre itinéraire pour maximiser l'aventure. PolestarNotre expérience commence au Space de Denver, en plein cœur de la ville. En partant vers l'ouest, nous passons près de l'Empower Field, le stade des Broncos. Cette équipe de football américain qui compte trois victoires du Super Bowl à son actif est une fierté pour la ville. Malheureusement, les Broncos ne jouaient pas à domicile lors de notre passage. Nous effectuons donc le premier arrêt de notre périple en une seule recharge au Denver Art Museum, un site incontournable à l'architecture très artistique. En ce moment, le musée accueille l'exposition « Desert Rider: Dreaming in Motion », qui retrace les liens entre transport et identité en transformant en oeuvres d'art des véhicules associés à la région désertique du sud-ouest des États-Unis.

Front view of a pristine white Polestar 2 parked in front of a tall building.
Worm's-eye view of wooden building and clear blue sky.

Après nous être imprégnés de toute cette culture, nous voyons la ville disparaître dans notre rétroviseur à mesure que nous nous enfonçons dans les montagnes à l'ouest. Lorsque nous sortons de l'autoroute, peu de temps s'écoule avant que le panneau « Red Rocks, entrée 1 » attire notre attention. Visiter Denver sans passer par le légendaire Red Rocks Amphitheatre serait dommage, car sa programmation musicale est à la hauteur de son cadre exceptionnel.La construction de ce célèbre lieu de musique en plein air a commencé il y a environ 70 millions d'années . Inutile de préciser que l'Homo sapiens n'y était pour rien : c'est bien l'orogenèse laramienne, un ensemble de phénomènes géologiques, qui a fait sortir de terre les deux monolithes de presque 100 m de haut qui flanquent la scène. En plus d'offrir un décor spectaculaire et unique aux concerts, les roches ont une autre utilité : plutôt que de réverbérer le son, elles l'absorbent pour créer une acoustique remarquable. Nombre d'artistes légendaires, tels que les Beatles, U2, Jimi Hendrix ou Diana Ross, pour n'en citer que quelques-uns, ont profité de cette scène naturelle.Notons que le magazine musical Pollstar (pas mal, le nom !) a rebaptisé son prix de la meilleure petite scène en extérieur en Red Rocks Award après l'avoir décerné à ce lieu pour la onzième fois. 

Car in beautiful nature with focus on the sun-drenched mountains reflected in the rear-view mirror.

Après environ une heure de route dans les montagnes, nous atteignons la Mont Evans Road. Notre aventure devient alors un dilemme : où allons-nous nous arrêter pour admirer la vue ? En effet, les paysages à couper le souffle succèdent des vues panoramiques prodigieuses.Aucun mot ne peut décrire cette beauté. Dans ces moments-là, il vaut mieux laisser parler les images.

01/09

Sur les photographies ci-dessous, vous pourrez apercevoir les poutres métalliques vert émeraude du Red Cliff Bridge, qui se distingue sur un fond rocailleux et verdoyant. Achevée en 1941, la construction de ce pont a été possible grâce à la détermination des ouvriers qui ont passé des journées entières suspendus au-dessus du canyon, au mépris du vent et de l'hiver.Ce pont marque la fin de notre aventure, mais rien ne vous empêchera de continuer la vôtre. En effet, nous avons aperçu un grand nombre de bornes de recharge le long de la route, pour ceux et celles qui veulent aller plus loin. Envie d'en prendre plein la vue ? Empruntez la I-70 vers l'ouest, mais n'oubliez pas de vous arrêter ou de vous perdre sur les petites routes pour trouver les véritables pépites de cette région.

Associé

Tanja Sotka approaching her Polestar 2.

Beyond the Road : Tanja Sotka

Bienvenue dans le troisième épisode de Beyond the Road, une série d'articles qui vous présente des propriétaires de Polestar du monde entier. Dans cet épisode, nous allons à la rencontre de Tanja Sotka, agente immobilière, dans les paysages isolés et sereins de la Laponie finlandaise, qui lui procurent réconfort et motivation.