Nouvelles

Journal 11.2

Il faut plus que du vent pour tester une voiture face au vent. Pour être exact, il faut une soufflante de 3 tonnes, un tunnel d'acier de 11 mètres de diamètre et de 163 mètres de long, un échangeur de chaleur de la taille d'un mur, 24 heures de simulation par ordinateur, d'innombrables quarts de travail de six heures et beaucoup, beaucoup de vapeur et d'azote liquide.

Essais en soufflerie

Ces essais sont effectués pour évaluer les performances de la voiture selon différents critères : pollution, aérodynamique, thermodynamique, confort de climatisation, rendement énergétique et environnement interne. Ces critères permettent de mesurer tout ce qui a trait au vent, qu'il s'agisse des émissions potentiellement provoquées par le matériau employé pour l'intérieur de la voiture ou de la combinaison des résistances au roulement et à l'air que la voiture doit surmonter pour avancer. La Polestar 1 doit passer ces tests comme n'importe quelle autre voiture.

Quelques informations Longueur totale (zone d'essai) : 74,55 m Largeur totale (zone d'essai) : 29,90 m Longueur de la trajectoire centrale de l'air : 165,30  m

Nombreux sont les éléments de design qui influent sur l'aérodynamique de la Polestar 1, le plus reconnaissable étant le spoiler arrière actif. Déployé automatiquement lorsque la voiture atteint 100 km/h et rétracté en dessous de 70 km/h, le spoiler arrière est une solution de design innovante conçue pour optimiser les performances de la Polestar 1 en créant une portance négative sur l'essieu arrière, solution qui doit être testée au cours des procédures en soufflerie. Les calandres inférieures extérieures sont également des éléments de design qui doivent être pris en compte. Placées dans de profonds renfoncements au bas de la partie avant de la voiture, ces calandres peuvent être ouvertes et fermées pour refroidir les batteries et d'autres composants électriques.

Ces éléments de design sont testés sous l'œil vigilant de Lennert Sterken, docteur en aérodynamique et ingénieur en analyse principal, et de l'équipe de la soufflerie. « Bien entendu, du point de vue de l'aérodynamique, nous apprécions la combinaison d'un toit bas et d'un spoiler arrière actif », considère M. Sterken au sujet de la Polestar 1.

La Polestar 1 sera ensuite envoyée dans le désert brûlant de l'Arizona pour des essais supplémentaires, car la soufflerie ne permet pas de recréer toutes les conditions nécessaires. Il faut plus que du vent pour tester une voiture face au vent, et les essais en soufflerie de la Polestar 1 ont été concluants. Dans le chapitre 3, nous verrons en détail la procédure de test des amortisseurs.

Associé

“From Concept to Car": Il y a le coup d’œil rapide derrière le rideau.

Il y a le coup d’œil rapide derrière le rideau. Et puis, il y a l’accès illimité aux coulisses.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: