Un voyage en voiture historique : le Polestar 3 et la Pacific Coast Highway

Il existe quelques routes que tous les adeptes de voitures devraient emprunter. De l’asphalte sacré infusé d’une histoire unique qui est marquée non seulement de voitures, mais aussi de célébrités, de nourriture, de musique et bien d’autres choses. La Pacific Coast Highway est l’une d’entre elles.

Polestar 3 rear driving down the PCH.

S’étendant sur plus de 1000 km, la State Route 1 est une autoroute majeure qui couvre presque l’entièreté de la côte Pacifique nord-américaine.

Mais c’est la Pacific Coast Highway de l’autoroute nationale 1, PCH pour les locaux, qui constitue la section la plus célèbre de cette magnifique route. Le voyage en voiture prend environ 10 heures et c’est le territoire parfait pour tester des voitures dans des conditions réelles.

Dans ce cas, c’est le Polestar 3, et son autonomie de 610 km, qui réalisera ce parcours épique. La voiture subit présentement des tests rigoureux à travers le monde, et a récemment visité les Émirats arabes unis pour des essais en climat chaud.

Ensuite, nous testons l’autonomie et la charge. Et c’est ici que la PCH entre en jeu.

Polestar 3 rear driving down PCH during sun set.
Polestar 3 HMI close-up.

L’équipe est partie de San Jose, empruntant la PCH à partir de Santa Cruz. On ne peut pas faire plus californien.

Abritant le Santa Cruz Surfing Museum, il s’agit d’une véritable mecque du surf pour les amoureux de ce sport. En effet, cette ville affiche des artefacts témoignant des premières origines de la culture californienne du surf. Malheureusement pour l’équipe d’essai du Polestar 3, il n’y avait pas de temps pour attraper des vagues.

Cependant, la PCH débute réellement aux alentours de Monterey. Reconnu par les amoureux de voitures à travers le monde pour Pebble Beach et ses rassemblements automobiles. Ou bien par les adeptes de jazz pour le célèbre Monterey Jazz festival.

Collage of birds in the blue skies, a Polestar 3 side shot by the ocean and a close-up of the Polestar 3 front.

Le Polestar 3 utilise une puissante batterie de 111 kW dual motors. Cela signifie une grande puissance et une grande autonomie. Mais tous ces kilomètres ne servent à rien s’il faut une éternité pour la charger.

Le Polestar 3 a une capacité de charge allant jusqu’à 250 kW en CC, c’est-à-dire de 10 à 80 % en 30 minutes. C’est exactement cela que l’équipe sur la PCH voulait tester.

Polestar 3 steering wheel.
Polestar 3 side view looking over the ocean.

Il y a amplement de bornes de charge le long de la PCH, ce qui en fait une excellente occasion pour aussi tester la technologie de planification de route intelligente de la voiture. Celle-ci utilise Google Maps pour programmer les arrêts de charge nécessaires sur tout trajet donné.

Avec une batterie entièrement chargée, l’équipe a conduit le Polestar 3 le long de la Pacific Coast Highway vers le pont de Bixby. Des vues grandioses du Pacifique qui rencontrent des vagues déferlantes.

01/03

Pour beaucoup de Californiens, traverser le pont de Bixby est la meilleure partie de la PCH.

Les vues s’étendent vers le Pacifique, avec un phoque que sort occasionnellement sa tête de l’eau. C’est un moment fort du voyage en voiture et le territoire idéal pour le Polestar 3.

Nous terminons notre voyage à Big Sur ou El Sur Grande, « le grand Sud ». Ici, la PCH coupe dans les terres avec l’océan d’un côté et les magnifiques montagnes Santa Lucia de l’autre. On voit ici le vrai terrain sauvage de la Californie.

Le mouvement californien de contre-culture a trouvé sa maison ici dans les années 1960. Des auteurs, comme Hunter S. Thompson et Jack Kerouac, ont écrit certaines de leurs premières œuvres en parcourant les plages et petits villages qui parsèment la côte.

Pour le Polestar 3, aussi bohème que son équipe peut l’être, l’écriture inspirée de la Beat generation n’est pas à l’horaire. Ce voyage en voiture est fini et les essais sont terminés.

Connexe

Tanja Sotka approaching her Polestar 2.

Au-delà de la route : Tanja Sotka

Bienvenue à notre troisième épisode « Au-delà de la route », une série dans laquelle nous soulignons les histoires des propriétaires de Polestar à travers le monde. Dans cet épisode, nous avons rencontré Tanja Sotka, agente immobilière, dans la région éloignée et sereine de la Laponie en Finlande. Ici, elle trouve tranquillité et raison d’être.