Cinq questions à Fredrik Bäckson

En tant que Service Designer, Fredrik s’emploie à assurer l’orientation client, l’efficacité et la transversalité parmi les différents départements de Polestar.

Cinq questions à Fredrik Bäckson

Cinq questions à Fredrik Bäckson

En tant que Service Designer, Fredrik s’emploie à assurer l’orientation client, l’efficacité et la transversalité parmi les différents départements de Polestar.

Votre travail correspond-il à ce que peuvent imaginer les gens ?

C’est une excellente question ! J’aurais bien du mal à expliquer le design de services et le travail que j’accomplis en une seule phrase. Ma fonction est tellement vaste, et ses facettes et perspectives tellement nombreuses. Je suis certain que parfois, les gens me prennent pour un fou lorsque je parle ou que je travaille, parce que j’aborde plusieurs niveaux de détails en même temps. Pourtant, la réflexion repose généralement sur une histoire parfaitement limpide, comparable à un processus.

Dans la réalité, je veux être présent et intervenir à différents endroits pour relier les points et disposer d’une vue globale, non seulement pour moi-même, mais aussi pour les initiatives sur lesquelles je travaille. Je sais qu’en prônant en permanence l’orientation client, l’efficacité, la transversalité des équipes, la rentabilité et l’implication de la stratégie commerciale, nous pouvons améliorer nos produits et nos services et, partant, l’expérience de nos clients.

Quel est le meilleur aspect de votre travail ?

Ça peut sembler ridicule, mais pour moi, c’est le fait de commencer une nouvelle journée en voyant toutes les possibilités qui s’offrent à nous, l’équipe Polestar ! Et aussi le fait de savoir que je vais apprendre plein de nouvelles choses tout au long de la journée, grâce à des personnes qui utilisent nos produits et services, qui travaillent dans d’autres domaines ou qui ont une autre façon de voir les choses.

Quel métier exerceriez-vous si vous n’étiez pas Service Designer chez Polestar ?

Je serais pilote ou guide de montagne.

Certaines tendances actuelles influencent-elles le domaine dans lequel vous travaillez ?

Oui, le domaine du design est constamment soumis aux tendances. Certaines sont éphémères, d’autres s’installent durablement. Quand il s’agit d’ajouter de la réflexion stratégique à l’approche conceptuelle, comme la conception de systèmes, je pense que la tendance est là pour de bon. Nous avons plein d’idées et prenons des initiatives pour intégrer ce type de perspective dans l’organisation. Pour résumer de quoi il s’agit et en quoi cette approche peut compléter le design de services (et la conception opérationnelle), l’approche conceptuelle de systèmes offre une vue plus large des enjeux. Elle repose sur l’idée que, loin d’exister isolément, les éléments qui composent un système peuvent être envisagés dans un contexte de relations — entre eux et avec d’autres systèmes. Toute modification d’un seul élément au sein d’un seul système affectera forcément les autres composants du système tout entier.

Quelles sont vos inventions favorites ?

L’outil multifonctions et le rabot à fromage. J’adore le fromage.

Connexe

BreaZea donne aux bioplastiques une identité via l'odeur

Jusqu'au 1er mai 2022, l'espace Polestar à Gand sentira bon l'économie circulaire et ce, grâce au « crafting plastics! studio (DE/SK) i.s.m. OFFICE MMK (DE)- BreaZea (Breathe In/ Breathe Out) ». Cette cloison de séparation modulaire fabriquée en bioplastique sent le caramel, le sucre et le maïs. Nous nous sommes entretenus avec les créateurs de l'œuvre, Moritz Maria Karl et Vlasta Kubušová.

Ne manquez pas les dernières actualités de Polestar

Nos bulletins d'information sont un concentré de toutes les dernières nouvelles de Polestar : nouvelles, évènements, informations sur les produits, et plus encore.

S'abonner
Polestar © 2022 Tous droits réservés
Changer de lieu: