Nouvelles

Oculométrie et proximité

Vous n'êtes pas obligé de tout savoir. Ce qui n'était qu'un reproche adressé aux curieux est devenu l'un des principes directeurs en matière de conception d'interfaces homme-machine (IHM). Au fur et à mesure que les écrans deviennent de plus en plus grands, que leur résolution s'améliore et que de plus en plus de fonctions sont imaginées pour «améliorer l'expérience en voiture», les affichages dans les voitures portent moins sur des informations importantes que sur la couleur, l'interactivité et - avouons-le - la distraction qu'ils peuvent être.

Ce n'est pas seulement inutile, c'est dangereux. Les écrans aux couleurs vives et à l'aspect ludique sont beaux, mais ils attirent le regard. Dans l'obscurité, ils peuvent grandement gêner la vision de la route. Polestar a adopté une double démarche pour que l'IHM ne fournisse que les informations les plus importantes, au moment où le conducteur en a besoin.

La première, c'est l'oculométrie (eye tracking). L'IHM sait à tout moment où se porte le regard du conducteur et adapte le fonctionnement des différents écrans de la voiture en conséquence.

La seconde a trait à la proximité. Lorsque l'écran détecte qu'un occupant tend la main dans sa direction, il réagit de plusieurs façons : davantage d'informations sont affichées, les boutons et curseurs sont agrandis pour faciliter la manipulation et l'intensité lumineuse de l'écran est accrue.

Vous n'êtes pas obligé de tout savoir, tout du moins pendant que vous conduisez. La nouvelle IHM de Polestar affiche ce que vous devez savoir, quand vous en avez besoin.

Connexe

MAKKA - édition Polestar par CAKE

Dans chaque relation, il arrive un moment où les choses deviennent sérieuses.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: