Similitudes et défis : à la recherche de matériaux plus durables

Au premier abord, un constructeur d'automobiles électriques et un artiste ont peu de choses en commun. L'un produit en masse, l'autre crée des œuvres uniques. L'un dispose d'installations et de bureaux dans de nombreux pays, l'autre travaille dans un studio au bord d'un canal. Au-delà des différences superficielles, ils peuvent toutefois afficher des points communs plus profonds : l'activisme en faveur d'un avenir plus propre, la conscience qu'il faut agir maintenant et l'insistance à utiliser les solutions les plus durables possible. Ce sont précisément ces valeurs qui ont rendu notre association avec Thijs Biersteker si naturelle.

Lorsque vous créez une œuvre d'art qui a pour thème l'empreinte environnementale, votre création ne doit pas elle-même avoir une incidence trop importante sur le monde.

Cette collaboration a eu pour résultat davantage qu'une œuvre d'art fascinante. Elle a débouché sur de nouvelles combinaisons de matériaux plus durables qui ont été intégrées à l'œuvre et pourraient être employées dans les futures voitures Polestar.

L'équipe responsable du développement de cette œuvre, à savoir le Woven Studio de M. Biersteker et le service de recherche-développement de Polestar UK, ont examiné diverses options en ce qui concerne les matériaux. Au départ, elle a envisagé des powerRibs™ de Bcomp combinées à une planche faite de fibre naturelle et de polypropylène (NFPP), matériau composite à base de lin également utilisé avec succès dans la Polestar Precept.

C'est à ce stade qu'une autre similitude entre l'entreprise et l'artiste est apparue : la recherche de matériaux durables. La plupart des produits à base de fibres naturelles, y compris les powerRibs™ utilisées dans la Precept, emploient comme adhésif une résine de polypropylène, matériau à base de carburant fossile, ce qui ne convenait absolument pas pour une œuvre symbolisant la nécessité des énergies renouvelables et d'un avenir plus propre.

« Lorsque vous créez une œuvre d'art qui a pour thème l'empreinte environnementale, votre création ne doit pas elle-même avoir une incidence trop importante sur le monde », estime Thijs Biersteker.

01/03

« La collaboration "We Harvest Wind" a permis à Woven Studio et à Polestar d'unir leurs forces pour rechercher de nouvelles combinaisons de matériaux utilisant des polymères d'origine biologique plutôt que des matériaux traditionnels à base de carburant fossile. Cette collaboration a amorcé plusieurs initiatives au sein de l'équipe Polestar et a permis d'entériner certaines études en cours menées en coopération avec Bcomp. Notre objectif consiste désormais à mettre en œuvre des solutions composites d'origine biologique à base de fibres naturelles, y compris les powerRibs™, dans la production des futures voitures Polestar », explique Ross Kelk, ingénieur en chef chargé des intérieurs du service R-D de Polestar UK.

La nécessité de la durabilité a donné naissance à un partenariat improbable. En partageant les difficultés, comme celles liées à l'élaboration de matériaux durables tant pour l'art que pour l'automobile, nous pourrons également nous partager les bénéfices du progrès. 

 

Connexe

L'importance de l'impatience : améliorations en matière de durabilité pour la Polestar 2

La patience. Une qualité notoire. Il existe une liste interminable d'expressions populaires et autres formulations de sagesse qui soulignent l'importance de faire preuve de patience. La patience, paraît-il, est une vertu. Toutefois, quand il s'agit de réparer les dommages causés à l'environnement, c'est aussi un luxe. Un luxe dont nous ne disposons pas. Voici le raisonnement qui sous-tend les améliorations de la Polestar 2 axées sur la durabilité.

Ne manquez pas les dernières actualités de Polestar

Nos bulletins d'information sont un concentré de toutes les dernières nouvelles de Polestar : nouvelles, évènements, informations sur les produits, et plus encore.

S'abonner
Polestar © 2022 Tous droits réservés
Changer de lieu: