Une brève histoire des SUV, et les raisons de leur immense succès

Régulièrement classés voitures particulières les plus vendues dans le monde, les véhicules utilitaires sport (Sport utility Vehicles ou SUV) connaissent un extraordinaire succès. Aux États-Unis, où ils sont omniprésents, plus de douze millions d'unités ont été vendues, rien que l’année dernière. Mais d'où viennent les SUV ? Et pourquoi sont-ils toujours pertinents aujourd'hui ? À l'occasion du lancement de la Polestar 3, le SUV de l'ère électrique, nous avons rencontré Leslie Kendall, conservateur du musée automobile Petersen de Los Angeles, afin d'obtenir quelques réponses.

Poolestar 3 outside cliffside house
Retour aux origines

L'histoire des SUV est à peu près aussi limpide que celle d'un supervilain de DC Comics. Comme dans toute histoire familiale qui se respecte, personne n'est d'accord. Certains font remonter le SUV d'aujourd'hui aux véhicules militaires de la seconde guerre mondiale. D'autres estiment que ses véritables ancêtres sont les camionnettes et breaks américains des années 30 et 40.

« Les explications concernant l'origine des SUV ne manquent pas », explique M. Kendall, qui a temporairement mis ses activités de catalogage au musée automobile Petersen de côté pour nous répondre.

« Certains prétendent que le modèle Battleship de la FWD Auto Company fut le premier véhicule à transmission intégrale. Cela remonte aux années 1900. C'est incroyable que cette société ait produit si tôt une voiture de tourisme à quatre roues motrices, mais elle a eu du mal à suivre les goûts des consommateurs et n'a pas reproduit ce succès avec ses véhicules utilitaires ultérieurs », ajoute-t-il.

Néanmoins, dans un contexte purement américain, nombreux sont ceux qui considèrent la Chevrolet Suburban de 1936 comme le véritable précurseur du SUV. « Je ne sais pas si le "S" de SUV y était forcément bien représenté, mais la Chevrolet Suburban pouvait transporter beaucoup de gens dans un certain confort. Elle n'était pas particulièrement luxueuse, mais elle offrait beaucoup de place, ce qui en faisait un bon utilitaire. Elle était également appréciée des chasseurs et des amateurs de grand air. N'oubliez pas qu'avant d'être une nécessité, la voiture était un plaisir. Mais la capacité de transport de passagers et de matériel, accompagnée de sérieuses qualités routières, sont des caractéristiques que les SUV conservent à ce jour », estime-t-il.

Old 1940s jeep
Dashboard of old 1940s jeep
Ces engins avaient d'énormes capacités, mais ils n'étaient pas très civilisés.
Leslie Kendall, conservateur du musée automobile Petersen

Les véhicules robustes, à forte capacité et à transmission intégrale sont réapparus à la fin des années 40, lorsque de nombreux constructeurs ont dû écouler les surplus militaires de la seconde guerre mondiale. Willys-Overland et Ford, par exemple, ont modifié et repeint leurs jeeps pour les rendre plus attrayantes pour les consommateurs.

« Ces engins avaient d'énormes capacités, mais ils n'étaient pas très civilisés », explique M. Kendall. « Mais l'arrivée de la Range Rover de Land Rover a permis aux clients britanniques et européens de découvrir un véhicule tout-terrain de luxe conçu pour le quotidien », ajoute-t-il.

Avançons de quelques décennies. Après le succès d'un autre aïeul du SUV dans les années 60, le Wagoneer, Jeep lança le Cherokee aux débuts années 80. Le Cherokee est peut-être le premier véhicule tout-terrain doté d'une carrosserie monocorps vendu aux États-Unis. Cette carrosserie l'éloignait de la camionnette tout en le rapprochant de la voiture et a permis d'arrondir un peu les angles en matière de comportement routier. Appelé « sportwagon », il remporta un grand succès dans les banlieues américaines et amena les constructeurs automobiles du monde entier à proposer des modèles semblables.

« L'accroissement de la garde au sol, l'élévation du point de vue sur la route et la robustesse inhérente aux SUV a séduit les automobilistes ordinaires aux États-Unis. Cette recette a été affinée et adaptée, mais les clients ont clairement beaucoup aimé cette combinaison, et ils l'aiment toujours », remarque M. Kendall.

Polestar 3 under palm tree
Polestar 3 on city street at night
Le SUV de l'ère électrique 

Avec une autonomie WLTP de 628 km (valeur préliminaire), 517 ch de puissance, une transmission intégrale et des airs de prête à tout, la Polestar 3 cumule tous les traits caractéristiques d'un SUV. Toutefois, elle allie le caractère pratique, les performances et l'élévation du poste de conduite aux technologies les plus récentes dans le domaine de l'automobile et des batteries. Ses deux moteurs lui permettent de se tirer de toutes les situations sur terrain difficile, et l'allure de puissance qu'elle tire de la largeur de ses essieux l'ancre résolument parmi les SUV. Toutefois, fidèles à l'esprit de Polestar, nous avons révisé l'archétype en nous concentrant sur l'aérodynamisme et sur une expérience de conduite hors du commun

Ce SUV se libère de l'image négative associée à la croissance continue de la consommation de ressources et des émissions de carbone. En 2019, l'Agence internationale de l'énergie a estimé que l'essor de la demande de SUV avait constitué le deuxième facteur le plus important d'augmentation des émissions mondiales de CO2 entre 2010 et 2018.

« J'ai grandi en Californie, et les premiers breaks et SUV étaient partout. Ils sont devenus un symbole de réussite. Leurs propriétaires exploitaient rarement à plein leurs capacités, ils ne transportaient rien de spécial et ne traversaient pas le désert. Mais ils appréciaient de pouvoir le faire si nécessaire », remarque Leslie Kendall.

L'avènement des véhicules électriques a procuré aux designeurs automobiles une plus grande liberté stylistique dans le développement des SUV et a permis aux ingénieurs de réinventer l'usage au quotidien des voitures, qu'il s'agisse de l'augmentation du volume de chargement, du caractère plus luxueux des intérieurs ou des technologies de pointe qui s'intègrent à l'écosystème numérique du conducteur.

L'histoire des SUV remonte à plus d'un siècle, mais l'ouverture de ce nouveau chapitre tend à montrer qu'elle est loin d'être terminée. 

Découvrez les raisons pour lesquelles la Polestar 3 est le SUV de l'ère électrique.

Texte de Leon Poultney

Connexe

Polestar 3 under modern structure

Grande voiture, petite empreinte carbone – les raisons pour lesquelles la Polestar 3 change notre opinion des SUV

Les SUV sont partout, ce n'est pas une nouveauté. Type de voiture le plus vendu au monde, ces véhicules utilitaires sport ont beaucoup à offrir en matière de polyvalence et de commodité. Qu'il s'agisse d'emmener les enfants au football ou de gravir un col en Asie centrale, quel que soit le lieu, la destination ou l'activité, un véhicule de grande taille, pratique et sûr est toujours utile. Toutefois, cette popularité a un prix. En effet, ces voitures figurent également parmi les contributeurs les plus importants aux émissions de CO2e mondiales.