Ardeur électrique et tulipes en fleur à Auto Shanghai 2023

Il n'est pas toujours chose facile de donner vie à des idées, et il peut s'avérer encore plus difficile de les maintenir en vie. Chargées d'orner l'espace technique dédié au lancement d'une voiture électrique d'un champ de fleurs en seulement quelques semaines, nos équipes ont été mises à l'épreuve. Voici comment elles ont réussi.

Chaque tulipe est une petite vie qui doit être constamment dorlotée et surveillée. Imaginez maintenant devoir dorloter des centaines de milliers de ces choses délicates. Quel défi !
Lynn Wong, productrice déléguée de We Create

Année après année, Auto Shanghai réussit à conserver sa place de plus grand salon automobile de Chine. Cette année, ce salon bisannuel a fait son retour dans une ambiance résolument électrique. Avec plus de mille exposants, il a fait la part belle aux constructeurs historiques, mais aussi à de nouveaux venus électriques, à des supercars, à des géants de la technologie et à des fournisseurs d'énergie verte, voire même à des voitures à moteur à combustion interne (impossible d'être certain, mais la foule paraissait moins compacte dans cette partie du salon…).Mais comment se démarquer de la multitude de constructeurs et de modèles ? Nous avons choisi pour cela d'ajouter des milliers de… fleurs à l'équation. 90 000 tulipes rouges, pour être précis.Nous voulions ainsi placer nos voitures dans un cadre symbolisant une beauté à la fois naturelle et structurée, une beauté présentant une proposition différente de l'architecture et de l'artifice qui prévalent souvent dans l'automobile. Du bulbe à la fleur

Chargée de faire de cette vision une réalité, Lynn Wong, productrice déléguée de We Create (et grande spécialiste improvisée de la tulipe), s'est lancée dans une phase d'investigation. Pour déterminer s'il était possible d'implanter des fleurs délicates dans un salon automobile, Mme Wong et son équipe ont dû apprendre tout ce qu'il y avait à apprendre concernant l'usage à une telle échelle de fleurs de ce type.« Chaque tulipe est une petite vie qui doit être constamment dorlotée et surveillée », explique-t-elle. « Imaginez maintenant devoir dorloter des centaines de milliers de ces choses délicates. Quel défi ! Mon équipe et moi-même étions très enthousiastes à l'idée de le relever, mais il y avait aussi de la nervosité. »Les tulipes en question provenaient de l'un des lieux de Chine les plus riches du point de vue de la flore, à savoir Weifang, dans la province de Shandong. L'équipe de Mme Wong s'est rendue dans toutes les serres de la ville pour se procurer autant de bulbes de tulipe rouge que possible.Si elle attire le regard, la couleur rouge a également une place particulière dans la culture chinoise, où elle symbolise la passion, la vitalité, la chance, la prospérité et le bonheur.Avant le salon, les tulipes ont été conservées dans des serres dans lesquelles la température, l'humidité et la lumière étaient contrôlées pour veiller à ce qu'elles fleurissent exactement au bon moment. 

01/04

La première chose que j'ai remarquée, c'est l'odeur. Ce n'est pas quelque chose que l'on peut prévoir ou que l'on peut ressentir devant des images de synthèse.
Pär Heyden, directeur de la marque

La nature rencontre l'artificielLa première graine d'inspiration pour notre stand a été semée dès le lancement de la marque elle-même. Réfléchissant à la notion de beauté, Pär Heyden, directeur de la marque, et son équipe en revenaient toujours à la joie enfantine que procurent la nature et les fleurs, qui ne sont pas traditionnellement associées aux constructeurs automobiles.Plusieurs années plus tard, M. Heyden a vu se réaliser sa vision d'une implantation du monde naturel dans l'espace technique automobile. Le plus frappant n'était toutefois pas cette mer rouge, c'était l'odeur de ces milliers de tulipes en fleurs.« La première chose que j'ai remarquée, c'est l'odeur. Ce n'est pas quelque chose que l'on peut prévoir ou que l'on peut ressentir devant des images de synthèse. Elle m'a sauté au visage lorsque je suis entré dans cet espace. C'était un moment extraordinaire », explique M. Heyden à propos de sa première réaction au stand Polestar.  

Si la construction de notre stand n'a pas été sans déboires (des milliers de fleurs ont succombé à la chaleur régnant dans le bâtiment), le jour du show, la Polestar 4 a pu être dévoilée au milieu de rangées parfaitement alignées de tulipes rouges.Découvrez la préparation d'Auto Shanghai 2023 dans la vidéo ci-dessus ou sur notre chaîne YouTube

Connexe

Tanja Sotka approaching her Polestar 2.

Beyond the Road : Tanja Sotka

Bienvenue dans le troisième épisode de Beyond the Road, une série d'articles qui vous présente des propriétaires de Polestar du monde entier. Dans cet épisode, nous allons à la rencontre de Tanja Sotka, agente immobilière, dans les paysages isolés et sereins de la Laponie finlandaise, qui lui procurent réconfort et motivation.