Nouvelles

Journal 17

La Polestar Precept a atterri avec fracas, et malgré le contretemps dû à l'annulation du salon international de l'automobile de Genève, les effets de son arrivée se font sentir au loin.

Polestar Precept

Cela tient en partie à ce que représente la Precept. Ce qu'elle n'est pas, c'est une voiture concept qui a pour raison d'être de montrer ce à quoi pourraient ressembler les voitures dans un futur où tant l'argent que les matériaux seraient inépuisables. La Precept est là pour montrer ce à quoi les voitures devraient ressembler. Il s'agit de notre feuille de route pour les années à venir, d'une incarnation des ambitions de Polestar et d'une illustration de notre engagement en faveur d'un avenir plus durable. À l'opposé d'une voiture concept, c'est une voiture engagement. C'est l'étape suivante.

La presse s'est également fait l'écho de cette arrivée. Un simple coup d'œil aux coupures de presse des dernières semaines montre que la Precept est reconnue pour ce qu'elle est : la promesse d'un avenir proche plutôt qu'une vision d'un avenir lointain. Voyez ci-dessous :

« La Precept est une berline à l'allure affûtée, et bien que Polestar ne parle pas encore de performances, il est facile de s'imaginer une version de production de cette voiture électrique qui déménage. » – The Verge

« Bon nombre de ces concepts scrutent un horizon lointain, mais pour 2020, Polestar vise un avenir un peu plus immédiat. » – Roadshow by CNET

« Polestar avait annoncé son intention de fabriquer ses futurs intérieurs en matériaux durables et légers, et nous voyons à présent les premiers fruits de ce travail. » – Motor Trend

« Comparé à celui de nombreuses voitures concepts, le design intérieur de la Precept semble assez sobre et réaliste. » – Car and Driver

La Precept a fait tout autant de buzz auprès du public. Ainsi, Polestar Chine a organisé, pour près de 15 millions de téléspectateurs, une table ronde d'une heure dans laquelle des personnalités clés du secteur ont abordé tant les aspects techniques de la Precept que sa dimension symbolique.

Ce que la Precept symbolise, c'est la prochaine étape de la mobilité électrique, une mobilité qui n'est pas confinée aux podiums des salons automobiles. La Precept démontre que des matériaux durables pour l'intérieur et l'extérieur permettent de réduire les déchets tout en conservant leur qualité à l'œil et au toucher, que des systèmes embarqués peuvent être plus réactifs et intuitifs qu'ils ne l'ont été jusqu'à présent, qu'un langage de design est en constante évolution, et, plus important encore, que tout cela se trouve à portée de main.

C'est sans doute le point le plus important que nous soulevons au moyen de la Precept : il faut des changements, et il les faut dès maintenant. Le directeur général de Polestar, Thomas Ingenlath, l'a martelé dans nombre de publications récentes. « La mise en œuvre de l'électrification n'est pas satisfaisante et elle est assurément trop lente, nous ferions mieux de parler de l’étape suivante », a-t-il déclaré dans une interview accordée à Automotive News Europe.

Et de poursuivre : « Se contenter de réduire le CO2, c'est se tromper de cible. Regardons les choses en face : la question n'est pas de réduire le CO2, mais de le faire disparaître. Ce que nous devrions viser, c'est une voiture qui ne produit pas de CO2. »

L'automobile à zéro émissions est souvent critiquée par les partisans de la combustion interne, qui soulignent les émissions générées par la production des véhicules électriques, ce en quoi ils n'ont pas entièrement tort. Toutefois, tout comme le cheminement vers un avenir entièrement électrique, le cheminement vers la neutralité carbone et vers la durabilité totale n'est rien d'autre que cela : un cheminement. Des étapes sont franchies à chaque instant, et chacune de celles qui nous rapprochent de cet avenir mérite d'être examinée. Parmi celles-ci figurent le recyclage valorisant de matériaux jetés après usage en composants automobiles intérieurs et extérieurs, comme dans le cas du matériau 3D-Knit de la Precept, fabriqué à partir de bouteilles en PET, ou l'utilisation de matériaux durables qui poussent (littéralement) déjà du sol, comme les fibres de lin composite fabriquées par les innovateurs suisses Bcomp, que l'on trouve également dans la Precept.

Il est presque un peu inexact de considérer la Polestar Precept comme la « prochaine étape » car cette étape, nous l'avons déjà entamée. La Precept montre la direction à suivre et nous espérons que l'industrie automobile nous emboîtera le pas.

Associé

“From Concept to Car": Il y a le coup d’œil rapide derrière le rideau.

Il y a le coup d’œil rapide derrière le rideau. Et puis, il y a l’accès illimité aux coulisses.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: