Nouvelles

La neutralité climatique en ligne de mire

Nous avons, dès le départ, tout misé sur un avenir neutre pour le climat et sur une nouvelle ère de la performance électrique durable. Toutefois, les grandes déclarations exigent des définitions précises. En l'absence d'objectifs clairement définis, c'est un mirage que nous poursuivrons. C'est pourquoi nous avons décidé d'éviter les définitions nébuleuses et de nous placer par la même occasion à la tête d'un mouvement en faveur de la transparence dans l'ensemble de l'industrie automobile.

La neutralité climatique, c'est l'équilibre entre les émissions et les absorptions de gaz à effet de serre, c'est-à-dire des émissions nettes nulles. Cette transition est cruciale pour contribuer à éliminer les émissions du secteur automobile et pour ouvrir de nouvelles perspectives.

Pour cette raison, Polestar vise la neutralité climatique.

Néanmoins, nous ne sommes pas la première marque automobile à s'engager à réduire ses émissions. Les déclarations concernant la neutralité carbone se sont multipliées ces temps-ci, et les entreprises se bousculent pour déclarer leur flamme climatique. Tout cela est très bien en théorie, mais la réalité est rarement aussi simple.

De nombreuses incertitudes demeurent quant à ce qui constitue des objectifs crédibles en matière d'émissions nettes nulles, ce qui favorise les promesses vertes, certes, mais vagues. Certaines entreprises y incluent, par exemple, la compensation des émissions par la plantation d'arbres ou l'investissement dans les énergies renouvelables. Si nous reconnaissons que la compensation par des tiers* peut être employée en dernier recours pour atteindre la neutralité climatique et sera nécessaire dans l'avenir, les solutions actuelles en la matière sont très contestées, et il semble qu'elles n'ont pas les résultats attendus.

Ce qui est encore plus préoccupant, c'est que les entreprises qui se fixent des objectifs ambitieux continuent également de mettre sur la route des véhicules à moteur à combustion interne et d'investir dans les technologies ad hoc. Dans le même temps, les scientifiques rappellent régulièrement que nous devrons réduire rapidement les émissions après 2020 afin de ne pas épuiser le budget carbone restant, ce qui rendrait l'objectif des émissions nettes nulles impossible à atteindre en 2050.

Nous en avons assez de cet écran de fumée verte.

Lorsque nous déclarons œuvrer en faveur de la neutralité climatique, cela signifie réduire nos émissions de gaz à effet de serre conformément à l'objectif de 1,5 degré (plutôt qu'à celui des 2 degrés) et adopter une démarche scientifique pour y parvenir. En l'absence de solutions concrètes et éprouvées, nous considérerons la compensation des émissions de carbone comme une solution de dernier recours en vue de la neutralité climatique et nous nous concentrerons plutôt sur la réduction, directe ou indirecte, des émissions. Cela signifie que l'ensemble de notre chaîne de valeur, y compris nos fournisseurs et nos revendeurs, s'efforcera d'atteindre nos objectifs sans recourir à la compensation.

En utilisant des matériaux novateurs et favorisant la circularité, en concluant des partenariats avec ceux qui peuvent nous aider à nous procurer de l'énergie renouvelable et en éliminant les émissions dans notre chaîne d'approvisionnement, nous prenons des mesures tangibles pour atteindre notre objectif.

Polestar a une stratégie ambitieuse : nous désirons dire adieu aux méthodes opaques de l'industrie automobile traditionnelle et donner naissance à de nouvelles possibilités et à de nouvelles façons de penser pour accélérer la transition vers la neutralité climatique.

Nous ne sommes pas à la poursuite d'un mirage. Notre cible est concrète, et nous l'avons en ligne de mire.

* La compensation par des tiers consiste à compenser des émissions de gaz à effet de serre en assurant une réduction d'autres émissions qui n'aurait pas été réalisée sans le financement du programme de compensation.

Associé

L’effet de surplomb avec Karen Nyberg

L’effet de surplomb: un phénomène dont certains astronautes font l’expérience dès qu’ils voient la Terre depuis l’espace pour la première fois. Les personnes qui ont connu cet effet de surplomb (overview effect) décrivent une nouvelle compréhension de l’unicité, de la fragilité et de la relative petitesse de notre planète. Afin de mieux saisir ce phénomène, nous nous sommes entretenus avec Karen Nyberg.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: