Qu’est-ce qu’il y a dans mon compartiment à bagages avant : avec Antti Autti

Dans les régions nordiques de la Finlande, où les vents hivernaux rugissent et les paysages enneigés s’étendent à perte de vue, nous retrouvons un homme qui a tracé ses propres pistes dans les pentes de poudreuse. Antti Autti, un planchiste professionnel venant de Rovaniemi en Finlande, a non seulement conquis les pics, mais est également devenu un défenseur du sport, associant son amour pour la planche à neige avec un engagement envers la durabilité.

« Je garde toujours ma trousse d’analyse de la neige dans mon compartiment à bagage avant », déclare l’un des meilleurs planchistes de la Finlande en ouvrant ce compartiment. « C’est un élément important de la planche à neige hors piste, que je pratique beaucoup ces jours-ci. Je dois comprendre la façon dont la neige se comporte. » Bienvenue dans le sanctuaire de la Polestar 2 d’Antti Autti. Un espace rempli d’objets familiers (et d’autres qui sortent de l’ordinaire). Le parcours d’Antti dans le monde de la planche à neige a commencé très tôt, à l’âge de 10 ans, alors qu’il était propulsé par un désir de liberté, que ce sport offre. Le caractère rebelle de l’idée de tracer son propre chemin dans la neige a capturé son imaginaire, et constituait une déviation frappante de la structure des équipes de sport desquelles il faisait partie. À 13 ans, la participation à des compétitions professionnelles est devenue une possibilité réelle, et à 17 ans, il a signé son premier contrat, s’engageant sur une piste qui l’a amené à amasser des victoires dans des événements prestigieux, comme les X Games en 2005, et deux médailles d’or aux championnats du monde.

Cependant, pour Antti, la véritable mesure du succès n’est pas seulement reflétée par les trophées, mais aussi dans la capacité à trouver le bonheur dans les moments passés dans les montagnes, aussi petits soient-ils. Qu’il s’agisse de s’orienter sur le terrain arctique, sa région natale adorée, ou de conquérir les événements de superpipe au Japon, la passion d’Antti pour la planche à neige demeure intacte.

« Les événements sur invitation avec plus de 70 000 spectateurs qui vous regardent faire des acrobaties sont des expériences assez mémorables. Mais je pense que ma plus grande réussite est de toujours être capable de trouver de la joie dans mon sport, même lors des petites journées en montagne ou en station de ski, et de trouver de nouvelles sources de motivations pour m’améliorer », dit Antti.

01/05

Au-delà de l’excitation des compétitions, Antti a adopté une approche holistique dans sa carrière. Il s’est plongé dans des projets comme Arctic Lines, une mission de trois ans visant à explorer les divers terrains de sa région natale. « Cette expérience d’apprentissage sur moi-même et les montagnes s’est avérée intéressante, » dit-il. Ce projet reflète son engagement envers l’exploration à propulsion humaine (il participe activement à des initiatives visant à sensibiliser les amoureux du plein air aux changements climatiques) et sa connexion profonde avec la nature, un thème qui va plus loin que ses aspirations quant à la planche à neige.

Antti a découvert la marque Polestar il y a quelques années et a tout de suite été attiré par son style et son engagement à réduire les émissions de carbone. La Polestar 2, en particulier, s’aligne à ses valeurs, offrant non seulement un mode de transport, mais aussi une expérience qui s’accorde avec son amour pour les paysages intacts et sauvages. Pour quelqu’un qui inspecte chaque détail de son équipement, le design et l’expérience de conduite de la Polestar 2 l’ont profondément marqué.

« Je me sens vraiment en phase avec la voiture lorsque je la conduis. Quand je fais de la planche à neige dans les montagnes, j’essaye de trouver la plus belle ligne de descente et, d’une certaine façon, lorsque je conduis la Polestar 2 je ressens quelque chose de similaire », déclare Antti. 

Close up of Antti Autti.
A landscape image of a snowy Northern Finland.
Je pense que ma plus grande réussite est de toujours être capable de trouver de la joie même lors des petites journées en montagne ou en station.
Antti Autti, planchiste professionnel

La connexion d’Antti avec la Polestar 2 va au-delà du siège du conducteur. Alors qu’il ouvre le coffre arrière et le compartiment à bagage avant de sa voiture, nous pouvons repérer les essentiels du planchiste : une planche à neige, des bottes, un casque, des lunettes de ski, un sac à dos contenant de l’eau, de l’équipement de rechange et une trousse de secours cruciale. Mais ce qui attire notre regard dans le compartiment avant est sa trousse d’analyse pour les terrains enneigés.

« En ce moment, mon endroit préféré pour faire de la planche à neige est l’arctique. J’adore cet emplacement, car il s’agit de ma région natale et elle est très intéressante parce que sa couverture de neige change beaucoup. Cela signifie qu’il faut avoir une excellente compréhension de la nature pour être capable de descendre de grandes lignes ou de se dépasser, et c’est quelque chose qui me plaît de plus en plus, alors que ma carrière avance », révèle Antti.

Avec une pelle, un balai et une scie à neige, Antti se plonge dans les subtilités des conditions de neige. La trousse d’analyse devient son outil pour comprendre le caractère changeant de la couverture de neige, un élément crucial de ses aventures en pleine nature.

« Généralement, je trouve un emplacement dans l’arrière-pays et je creuse un trou dans la neige qui me permet de l’étudier et de comprendre ses caractéristiques. Elle m’indique comment l’enneigement se forme, ce qui m’aide à comprendre comment la nature se comporte en hiver et me permet de prendre des décisions sécuritaires et éclairées quand je fais de la planche à neige », explique Antti alors qu’il passe en revue sa trousse avec nous.

Alors qu’il approfondit les concepts d’accumulation de neige, Autti ne chasse pas seulement l’euphorie de la descente, il s’immerge aussi dans la science des montagnes. Le compartiment à bagage avant de sa Polestar 2 devient un laboratoire mobile qui reflète un mélange harmonieux entre aventure et responsabilité environnementale.

01/03

Connexe

Tanja Sotka approaching her Polestar 2.

Au-delà de la route : Tanja Sotka

Bienvenue à notre troisième épisode « Au-delà de la route », une série dans laquelle nous soulignons les histoires des propriétaires de Polestar à travers le monde. Dans cet épisode, nous avons rencontré Tanja Sotka, agente immobilière, dans la région éloignée et sereine de la Laponie en Finlande. Ici, elle trouve tranquillité et raison d’être.