Réunis par et pour l'action climatique : le Pathway Report

Le parcours que suivra le secteur automobile à partir de maintenant jusqu'en 2030 jouera un rôle majeur dans le maintien ou non du réchauffement climatique à la limite de 1,5 degré. Mais le chemin sur lequel nous sommes présentement ne nous conduira pas là où nous voulons aller. Pour revenir sur la bonne voie, nous avons besoin de directions claires. Une feuille de route, en d'autres termes. C'est pourquoi nous avons défini une trajectoire avec Rivian et Kearney, le Pathway Report.

Close-up of the Pathway report showing text on a yellow paper.

Afin de se conformer aux dispositions de l'Accord de Paris, un traité des Nations unies sur le changement climatique visant à limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré, nous devons inverser la courbe des émissions au cours de cette décennie. Cependant, notre secteur est présentement en voie d'exploser sa part du budget carbone mondial d'au moins 75 pour cent. Néanmoins, nous pouvons encore dévier de cette trajectoire, en la décomposant pas à pas, en traçant un nouvel itinéraire et en changeant de voie. Et c'est ce que nous avons fait. Le fabricant américain de voitures électriques, Rivian, et la société de conseils en gestion Kearney se sont joints à nous pour élaborer une feuille de route indiquant aux constructeurs automobiles la voie vers un secteur plus écoresponsable. Le rapport porte sur les mesures immédiates qui peuvent être prises durant la décennie. Définissant les trois leviers que notre secteur doit actionner et les actions climatiques tangibles et à court terme associées à chacun, le rapport présente clairement ce qui peut être commencé dès aujourd'hui. Il met en évidence dans un premier temps le besoin d'accélérer la transition vers les VE : remplacer les voitures à combustion par des voitures électriques, fixer définitivement des dates de fin de vente des véhicules à carburant fossile et investir dans la fabrication de VE à la place. Deuxièmement, il souligne qu'en vue d'atteindre leur plein potentiel, les VE doivent être rechargés avec des énergies renouvelables.Passer à l'électrique est un bon point de départ pour le parcours vers une mobilité écoresponsable. Cependant, tandis que nous effectuerons la transition entre les voitures à combustion et celles alimentées par des énergies vertes à l'échelle mondiale, l'attention devra se tourner vers les émissions de la fabrication. Ainsi, le troisième domaine d'intérêt porte sur la décarbonisation de la chaîne d'approvisionnement, qui peut être accélérée si les entreprises s'unissent pour imposer de nouvelles exigences à leurs fournisseurs. Ceci est particulièrement important pour les matériaux et les pièces qui nécessitent beaucoup d'énergie, comme les batteries, l'acier et l'aluminium. L'importance d'une action collective constitue le point majeur à retenir de ce rapport. La collaboration est le principal catalyseur qui permettra à notre secteur d'avancer plus vite et plus loin. Après tout, des problèmes communs nécessitent des solutions communes.« Les constructeurs automobiles suivent peut-être différents parcours en ce qui concerne la marque, la conception et la stratégie commerciale. D'ailleurs, certains n'admettent toujours pas que la voie vers l'avenir est électrique. Selon moi, c'est une responsabilité partagée, tout autant que la crise climatique. Et nous devons regarder au-delà des pots d'échappement », a commenté Fredrika Klarén. « Ce rapport souligne clairement l'importance d'agir ensemble et maintenant. Le coût de l'inaction est évident. Mais il existe également des occasions financières pour les innovateurs qui trouveront une réponse aux défis auxquels nous sommes confrontés. »Ce n'est pas facile de changer de trajectoire. Cela nécessite de l'engagement et, par moment, un coup de pouce vers la direction appropriée. Le but du rapport Pathway Report est de faciliter le retour sur la bonne voie et de proposer une feuille de route pour y rester.

Lisez le rapport complet ici.

Connexe

Antti walking away from his Polestar 2.

Qu’est-ce qu’il y a dans mon compartiment à bagages avant : avec Antti Autti

Dans les régions nordiques de la Finlande, où les vents hivernaux rugissent et les paysages enneigés s’étendent à perte de vue, nous retrouvons un homme qui a tracé ses propres pistes dans les pentes de poudreuse. Antti Autti, un planchiste professionnel venant de Rovaniemi en Finlande, a non seulement conquis les pics, mais est également devenu un défenseur du sport, associant son amour pour la planche à neige avec un engagement envers la durabilité.