Nouvelles

Journal 17

La Polestar Precept a fait une entrée fracassante dans le monde de l'automobile. Malgré l'annulation du Salon international de l'automobile de Genève, le dévoilement de la Precept a fait sensation.

La Precept de Polestar

Ce plein d'émotions est en partie dû à la nature même de la Precept. Car ce qu'elle n'est pas, c'est bien une voiture-concept qui a pour raison d'être de montrer comment les voitures pourraient être conçues dans un avenir où l'argent et les matériaux sont inépuisables. La Precept a pour raison d'être de montrer justement comment les voitures devraient être conçues. La Precept est notre feuille de route pour l'avenir, l'incarnation des ambitions de Polestar et notre engagement pour un avenir plus durable. C'est tout le contraire de la voiture-concept. C'est la voiture-engagement. C'est la prochaine étape.

Même la presse s'en est rendu compte. Un simple coup d'œil aux coupures de presse de ces dernières semaines montre que la Precept est reconnue pour ce qu'elle est fondamentalement, c'est-à-dire une promesse d'un avenir proche, plutôt qu'une vision d'un avenir lointain. Lisez plutôt :

« La Precept est une berline à l'allure élégante, et si Polestar ne parle pas encore de performance, il est facile d'imaginer une version de cette voiture électrique, prête pour la production, qui roule à merveille. » -The Verge

« Beaucoup de ces concepts sont extrêmement futuristes, tournés vers un 'horizon extrêmement lointain, mais pour 2020, Polestar envisage un avenir un peu plus immédiat. » -Roadshow par CNET

« Polestar a annoncé un plan détaillé pour ses prochains intérieurs axés sur des matériaux durables et légers, et aujourd'hui, nous en voyons les premiers résultats. » -Motor Trend

« En comparaison avec de nombreuses voitures-concepts, le design intérieur de la Precept semble quelque peu sobre et réaliste. » -Car and Driver

Et autant de battage médiatique auprès du public. Polestar Chine a organisé une séance de discussion d'une heure avec les ténors de l'industrie pour parler des principes de base de la Precept, et de tout ce que la voiture symbolise (en totalisant une audience de près de 15 millions de personnes).

Et ce que la Precept symbolise, c'est justement la prochaine étape de la mobilité électrique. Étape qui n'est pas reléguée au devant de scène des salons de l'automobile. La Precept est une preuve tangible qui démontre que les matériaux intérieurs et extérieurs durables peuvent aider à réduire les déchets, sans perdre de leur aspect haut de gamme. Que ces systèmes embarqués peuvent être plus réactifs et intuitifs qu'ils ne l'ont été jusqu'à présent. Que le langage de conception est une création en constante évolution. Et enfin, et surtout, que c'est ici et maintenant que ça se passe.

La Precept fait l'histoire au présent. Les changements doivent se produire, et doivent se produire maintenant. D'ailleurs, le directeur général de Polestar, Thomas Ingenlath, l'a déclaré dans un certain nombre de publications récentes. « La façon dont l'électrification est mise en œuvre n'est pas satisfaisante et est certainement trop lente, a-t-il expliqué dans une interview à Automotive News Europe. Nous devrions vraiment parler de la prochaine étape. »

 « La réduction du CO2 n'est pas la bonne priorité, poursuit-il. Avouons-le. La question n'est pas de réduire le CO2, mais de le supprimer. Une voiture à zéro émission de CO2, voilà l'objectif à atteindre. 

La conduite sans émissions est souvent attaquée par les partisans du moteur à combustion interne qui parlent d'émissions générées par la production de véhicules électriques. Et ils n'ont pas tout à fait tort. Mais le voyage vers un avenir entièrement électrique, vers la neutralité carbone et vers la durabilité complète n'est que cela : un voyage. Des mesures sont prises tout le temps, mais celles qui se rapprochent de l'avenir méritent d'être discutées. Ainsi, la Precept opte pour le supra-recyclage des matériaux utilisés et mis au rebut, comme les bouteilles PET transformées par la technologie 3D-Knit pour créer des composants intérieurs et extérieurs de voiture. Elle opte aussi pour des matériaux durables qui poussent déjà (littéralement) dans le sol, comme les composites de lin fabriqués par les innovateurs suisses Bcomp.

Nommer la Precept de Polestar la « prochaine étape » n'est pas tout à fait juste. C'est une étape que nous franchissons déjà. Dans la bonne voie. Il reste à espérer que l'industrie nous suivra.

Connexe

L’outil bêta « Group Sessions » de Spotify permet aux amis de se partager le contrôle des playlists

Tout le monde en connait au moins un … Un conducteur qui revendique le droit de gérer le système audio dès qu’il s’installe derrière le volant, faisant ainsi jouer son album préféré en boucle et sans arrêt. Chers passagers, il est temps de prendre votre place, il est temps de mettre un terme au pouvoir des conducteurs qui imposent leurs playlists.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: