Nouvelles

Journal 2

Polestar est entré en trombe dans l'industrie automobile avec le succès du premier modèle portant son logo, une hybride électrique à hautes performances, la Polestar 1. Malgré une capacité de production annuelle limitée à 500 unités, plus de 6150 personnes dans le monde ont manifesté leur volonté de se rendre acquéreur de cette voiture.

Hall 5, stand 5253 Journées de la presse : 6 et 7 mars Ouverture au public : 8 – 18 mars Nombre total de visiteurs du stand : 399 308 Adresse : Palexpo, 30, route François-Peyrot, 1218 Le Grand-Saconnex, Suisse Heures d'ouverture : Lundi– vendredi 10h00 – 20h00 Samedi-dimanche 09h00 – 19h00 #polestarlaunch #gimsswiss

Le directeur général de Polestar, Thomas Ingenlath, mène la transformation rapide de Polestar en une marque électrique à hautes performances, et il a présenté un état des lieux de la marque à l'édition 2018 du salon international de l'automobile de Genève.

« Je suis très satisfait de l'intérêt que soulève Polestar dans le monde depuis l'annonce de la Polestar 1 et de notre nouvelle stratégie d'entreprise en octobre de l'année dernière. Avec une production prévisionnelle de 500 véhicules par an, il est possible que nous ayons dépassé notre potentiel de production à ce stade précoce. Ce renforcement positif nous encourage vraiment à fournir une voiture sportive électrique de premier ordre », a-t-il déclaré.

Salon international de l'automobile de Genève de 2018

Les marchés de lancement initial sont passés de 6 à 18. La précommande de la Polestar 1 débutera officiellement simultanément en Europe, en Chine et en Amérique du Nord, y compris sur les marchés initiaux déjà annoncés : Chine, États-Unis, Suède, Allemagne, Norvège et Pays-Bas. Les douze nouveaux marchés de lancement sont la Suisse, le Royaume-Uni, la Belgique, la Finlande, la France, la Pologne, l'Autriche, l'Espagne, l'Italie, le Danemark, le Portugal et le Canada.

« Après notre présentation mondiale et le lancement de la marque à Shanghai l'année dernière, la Polestar 1 a immédiatement attiré l'attention de clients potentiels dans le monde entier. Nous sommes très heureux de voir à quel point la réaction initiale se traduit en précommandes et ravis d'être en mesure d'ouvrir la précommande de la Polestar 1 sur ces dix-huit marchés, qui couvrent, géographiquement parlant, environ 95 % des clients potentiels ayant manifesté un intérêt pour la Polestar 1 », explique Thomas Ingenlath.

La production des voitures devrait commencer au milieu de l'année 2019, à la nouvelle usine sur mesure de Chengdu, en Chine, où la Polestar 1 naîtra au monde. Néanmoins, les essais d'outillage et la préproduction devraient commencer avant la fin de 2018.

« Il peut sembler qu'il nous reste encore beaucoup de temps, mais nous sommes au milieu d'une période très intense d'essais de vérification des technologies de la Polestar 1, de construction de l'usine et de préparation de la production des préséries, alors que, dans le même temps, nous procédons à d'importantes préparations commerciales et élaborons un programme de service clientèle pour le lancement sur le marché. Je ne prends absolument pas à la légère les défis auxquels nous faisons face et je peux vous assurer que toute mon équipe travaille très dur à la cohérence parfaite de l'ensemble », explique Thomas Ingenlath.

Le stand Polestar

L'espace spécifique dans lequel les marques présentent leurs produits est habituellement un endroit conçu pour créer un contexte intéressant, pour refléter le produit dans ses couleurs et dans ses matériaux ou pour communiquer sur un certain mode de vie. Toutefois, il peut être un lieu conçu pour mettre les visiteurs dans un état d'esprit spécifique. Telle était l'intention de Polestar dans le tumulte du salon international de l'automobile de Genève.

Pour nous, toute l'attention est portée sur la voiture, elle est au centre de tout ce que Polestar fait.

« Pour nous, toute l'attention est portée sur la voiture, elle est au centre de tout ce que Polestar fait. Je dirais que la voiture est presque sacrée pour nous. Toutefois, notre passion pour la perfection et pour le détail ne peut être vendue à la criée sur la place du marché. Elle exige plutôt un environnement calme conçu pour la conversation et le partage de connaissances. Nous créons ces conditions pour rendre justice aux efforts importants que nous avons consacrés à nos produits, et aussi parce que nous respectons l'intérêt que portent les clients à un produit sophistiqué ainsi que leur compréhension de celui-ci. C'est ce type d'atmosphère que nous nous efforçons d'obtenir dans tous les Polestar Spaces », explique Pär Heyden, directeur de la marque de Polestar.

La liste des restrictions est généralement très longue dans les expositions et les salons automobiles. L'espace réservé au stand de chaque marque est strictement limité, en surface au sol et en hauteur. Les murs ne doivent être placés que dans certaines positions pour ne pas déranger les autres exposants et la vue d'ensemble des visiteurs. Les éclairages et les systèmes audio sont également soumis à des règles.

« Les constructeurs se font concurrence pour maximiser leur présence par d'énormes écrans et d'audacieux designs. D'autres stands ressemblent à des parkings trop pleins. Nous avons rapidement réalisé qu'il nous fallait suivre notre propre voie. J'espère que nous aurons fait en sorte que chacun ressente quelque chose de différent en entrant dans notre espace. Nous voulons que les gens y trouvent un lieu paisible, dans lequel ils peuvent se concentrer tout en restant détendus, un endroit qui procure la même sensation qu'une galerie d'art ou une église », explique Pär Heyden.

Au premier abord, le stand de Polestar à Genève semble très discret par rapport à son environnement.

« L'architecture de Polestar s'appuie sur un seul volume plutôt fermé. Pas de grandes vitrines, pas de slogans d'entreprise, pas de messages publicitaires assourdissants. Il n'est peut-être pas aussi attrayant que d'autres stands, mais il est conçu pour donner envie aux visiteurs d'y regarder de plus près. On peut dire que la visite que vous rendez à Polestar commence avant d'entrer dans notre espace. Ensuite, à l'intérieur, vous jouissez d'un espace et d'une atmosphère aux proportions et à l'éclairage intemporels, avec la voiture au centre », estime Pär Heyden.

Polestar entend conserver cette sobriété dans l'expression, tant dans un gros salon automobile que dans une rue animée.

« Polestar ne criera jamais pour se faire entendre, nous préférons parler sur un ton plus respectueux. En ce sens, un salon automobile n'est pas nécessairement un lieu où notre présence s'impose naturellement. C'est pourquoi je suis très curieux des réactions des visiteurs ici, au salon international de l'automobile de Genève. Nous envisageons déjà d'aller encore plus loin la prochaine fois, et j'espère que les visiteurs apprécient et comprennent la façon dont nous abordons cette expérience », explique Pär Heyden.

Polestar 1

La Polestar 1 a fait sa première apparition en public au salon international de l'automobile de Genève. Présenté sur le stand de Polestar, cette hybride électrique à hautes performances de 600 chevaux a électrisé les visiteurs. En parallèle au salon, les préparations et les essais techniques battent leur plein. Sofia Björnesson, en tant que cheffe de projet commercial pour la Polestar 1, est responsable de la coordination.

« Nous avons beaucoup axé notre travail sur les essais de la transmission récemment, avec de nombreux tests de vérification de l'ERAD (Electric Rear Axle Drive, entraînement d'essieu arrière électrique), du faux cadre avec moteurs électriques doubles intégrés et du changement de rapport à train planétaire. Nous venons de tester la variation de couple en conditions hivernales extrêmes, dans le nord de la Suède. Nous sommes ravis des résultats des tests jusqu'à présent », explique-t-elle.

La voiture exposée à Genève est peinte d'une couleur gris mat spécialement conçue.

« Voir la voiture ici, au salon international de l'automobile de Genève, me donne presque la chair de poule. C'est un moment de fierté, et j'ai toute certitude que nous allons produire une voiture aux performances extraordinaires. Nous avons présenté la Polestar 1 à Shanghai l'an dernier, presque deux ans avant le début de la production, ce qui est extrêmement tôt par rapport aux autres constructeurs automobiles. Toutefois, nous avons, jusqu'à présent, relativement bien respecté nos prévisions, concernant le châssis de pointe par exemple. La voiture offrira au conducteur un niveau très élevé de prévisibilité », estime Sofia Björnesson.

Les véhicules testés pour l'instant sont des prototypes faits main, étant donné que les premiers modèles de présérie ne sortiront pas d'usine avant la fin de l'année.

« C'est une évolution normale pour un projet automobile. Les premières séries de véhicules fabriqués en usine devraient arriver après l'été. Nous les appelons VP, pour "verification prototypes", ou prototypes de vérification. Ces voitures fabriquées en usine en petit nombre doivent être aussi proches que possible du produit final. Un certain nombre d'éléments, l'intérieur et les logiciels par exemple, seront élaborés et finalisés ultérieurement. Pour l'instant, nous testons certaines technologies installées sur des prototypes faits sur mesure. Cela nous procure néanmoins des données de vérification très précises sur lesquelles nous appuyer », explique Sofia Björnesson.

Parmi les technologies avancées qui ont déjà été testées figurent les tout premiers amortisseurs Öhlins à commande électronique, qui contrôlent de façon continue les conditions de la chaussée et sont capables d'ajuster leur rigidité en seulement deux millisecondes.

« Ce qu'il manque dans une exposition comme celle-ci, c'est l'expérience de conduite. La voiture est très belle, mais je suis sûre que les gens seront vraiment impressionnés lorsqu'ils pourront la conduire. Les freins puissants, les amortisseurs sophistiqués, le centre de gravité bas et la bonne répartition du poids contribuent tous à une expérience de conduite extraordinaire. Je me réjouis déjà de la montrer en action sur la route », conclut Sofia Björnesson.

Connexe

Points forts de l'été 2021

Cet été a été placé sous le signe des collaborations, des campagnes et des événements. Et comme chaque été, nous l'avons fait à la manière de Polestar.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: