Nouvelles

Pleins feux sur un avenir sans émissions : Amsterdam 2030

Les jours des voitures à essence et au diesel sont comptés. À Amsterdam, on accélère le mouvement : d’ici 2030, tous les transports de la ville devront être zéro émission. Et comme les défis sans précédent et le refus des conventions (en particulier celles de l’industrie automobile) sont deux de nos fers de lance, nous avons décidé de nous pencher sur la forme que pourrait prendre cet avenir.

Nous nous sommes donc associés à trois concepteurs urbains de One Architecture, Venhoeven CS et Max Tuinman, et nous leur avons demandé d’imaginer une ville plus durable et plus propre au travers de trois installations artistiques.

Les résultats ont été présentés lors d’une exposition multisensorielle intitulée « Amsterdam 2030, by Polestar », qui s’est tenue dans notre Space… d’Amsterdam (vous l’aviez deviné).

« Sliding Doors » de One Architect a permis aux visiteurs de voir et d’entendre l’Amsterdam de 2030. Véhicules électriques, vitesses réduites, pneus plus silencieux, asphalte insonorisant et verdure absorbant les sons : autant d’éléments qui contribuent à réduire le bruit de la circulation de plus de 90 %. Tout à coup, on perçoit le bruissement des feuilles, le vol des oiseaux, le bruit des pas des joggeurs et le crissement des pneus des vélos. La circulation n’a pas disparu dans cette ville moderne, mais les véhicules électriques y côtoient désormais les piétons et les cyclistes.

La deuxième installation est signée Max Tuinman et s’intitule « Reclaiming Space ». Le projet montrait comment le fait de repenser l’aménagement urbain peut ouvrir l’espace public et créer un sentiment de sérénité relative sur des artères notoirement fréquentées. En utilisant plus intelligemment l’espace urbain limité disponible et en interdisant les véhicules non électriques, cette vision d’avenir laisse davantage de place aux piétons, aux loisirs et à la verdure.

Baptisée « The Breathing City » et conçue par Venhoeven CS, la dernière installation visait à accroître la biodiversité à Amsterdam. Bien que l’environnement naturel et le paysage urbain ne soient pas strictement séparés dans la capitale néerlandaise, les rues de la ville semblent principalement servir à diverses formes de trafic motorisé. Aussi contradictoire que cela puisse paraître, ces concepteurs affirment que la mobilité peut être la clé d’un nouveau paysage urbain. Transformer l’infrastructure de la ville pourrait permettre de trouver l’espace nécessaire pour donner à la nature une place dans la vie urbaine. Les concepteurs se sont plus particulièrement penchés sur Prins Hendrikkade, une rue importante du centre-ville, connue pour être dominée par l’asphalte et les places de stationnement. La vision de Venhoeven CS a transformé cette zone en un cadre de vie agréable pour les hommes, la flore et la faune.

Et quand la presse a parlé de l’exposition, elle a résolument fait écho à notre point de vue.

Connexe

Nous croyons à l'étiquetage : déclaration de Polestar en matière de durabilité des produits

Le contenu est exactement celui qui est vanté.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: