La relation complexe entre le cuir et la durabilité

Pour atteindre la neutralité climatique, il faut commencer par le commencement. Reconsidérer et refaire. Explorer, développer et comparer. Lorsque vous choisissez des matériaux et la manière de les utiliser, la durabilité doit être une priorité. Elle ne peut pas être atteinte à un stade ultérieur du processus, mais elle doit être assurée dès la première étape.

Mais chaque chose en son temps. Qu'est-ce qui est considéré comme un matériau durable et comment le définir ? Selon Rutgers, un matériau est durable s'il « peut être produit dans les volumes nécessaires sans épuiser les ressources non renouvelables, et sans perturber l'équilibre stable et établi de l'environnement et des principaux systèmes de ressources naturelles ».

Certaines industries ont encore un grand retard à combler en matière de durabilité. D'autres ouvrent la voie, notamment le secteur de la mode. De nombreuses entreprises du monde de la mode cherchent à explorer, à développer et à utiliser de nouveaux matériaux durables dans leurs produits, notamment les algues, le mycélium et le cactus.

Il y a bien un matériau qui est resté une constante au fil des ans, tant dans la mode que dans l'automobile, en raison de ses qualités intrinsèques et de sa fonctionnalité : le cuir. Cependant, la nécessité de remplacer le cuir par une option plus durable est plus manifeste que jamais en raison des risques de non-respect du bien-être des animaux, de la pollution de l'environnement, des émissions climatiques et d'une population de plus en plus végétalienne. Par conséquent, les matériaux comparables au cuir deviennent très prisés, et l'on trouve aujourd'hui plus de vingt types de cuir différents sur le marché. Certains sont fabriqués à partir de matériaux naturels comme l'ananas, les champignons et l'écorce, tandis que d'autres, comme le PVC, le cuir microfibre et le PU, sont dérivés du plastique.

« Chez Polestar, nous surveillons de près les développements qui entourent les nouvelles alternatives au cuir », affirme Fredrika Klarén, responsable du développement durable. « Hélas, pour l'instant, ces matériaux ne conviennent pas aux sièges de voiture, car ils ne répondent pas à nos exigences strictes en matière de durabilité à vie, d'usure et de détérioration. L'industrie de la mode bénéficie d'autres possibilités pour tester ces matériaux à un stade précoce, car les exigences de qualité et la durée de vie de leurs produits sont différentes des nôtres. Cela dit, nous intégrons actuellement à notre gamme des matériaux plus innovants et nous sommes à la recherche d'une alternative durable au cuir, que nous espérons pouvoir mettre en œuvre un jour dans nos voitures ».

Même si le marché des matériaux d'origine végétale est en pleine croissance (remarquez le jeu de mots), il reste évident que les substituts du cuir de la meilleure qualité ne sont pas encore aussi durables que le cuir véritable, qui est naturel, durable, modulable et respirant. De plus, avec un entretien adéquat, il pourrait même durer toute une vie.

Selon un rapport consacré à la mode consciente réalisé par Lyth's, le cuir végétalien enregistre environ 33 100 recherches mensuelles en ligne, un chiffre qui ne cesse de croître. Le rapport indique également que la demande de cuir végétalien écologique a également gagné en popularité, ce qui suggère que les consommateurs deviennent plus sensibles au fait que végétalien n'est pas nécessairement synonyme de durable.

« Dans l'industrie automobile, on évoque couramment l'utilisation du PVC comme alternative végétalienne au cuir », explique Fredrika. « Mais une transition complète du cuir véritable vers une option à base de plastique augmenterait l'utilisation du PVC, ce qui entraînerait des effets négatifs sur l'environnement, tant au cours du processus de fabrication qu'en fin de vie »..

« Bien que nous continuions à travailler pour trouver une alternative au cuir, à l'instar de l'industrie de la mode, nous choisissons d'utiliser ce produitdérivé de haute qualité issu de l'industrie alimentaire », poursuit-elle. « C'est à la fois traçable et respectueux du bien-être-, et il s'agit de l'option la plus durable disponible pour nous à l'heure actuelle ».

La durabilité est un principe fondamental. Les étapes cinq et six du processus de fabrication d'un produit ne seront pas durables si la première ne l'est pas. C'est pour cette raison que l'utilisation, le développement et l'exploration de nouveaux matériaux qui soient durables tout au long de leur cycle de vie est la seule issue possible.

Associé

Polestar 0 project.

Projet Polestar 0 : commencer et terminer par un zéro

L'industrie automobile nécessite une refonte complète. Nous sommes engagés dans une quête visant à déterminer les éléments sur lesquels nous pouvons nous appuyer, mais aussi ceux qui doivent disparaître. En effet, selon nous, le renouveau de l'industrie automobile commence et se termine par zéro.

Ne manquez pas les mises à jour de Polestar

Nos newsletters sont un concentré de toutes les dernières nouvelles de Polestar : nouvelles, événements, informations sur les produits, et plus encore.

S'abonner
Polestar © 2023 Tous droits réservés
Avis juridiquesÉthiqueConfidentialitéCookiesDéclaration d'accessibilité
Changer de lieu: