Nouvelles

La Polestar Precept, en gros plan et virtuellement

La présentation de la Polestar Precept a été reportée. Le Salon international de l’automobile de Genève, notre tribune préférée pour dévoiler au monde entier nos innovations, a été annulé cette année. Il nous a ainsi fallu accepter que notre projet de vous présenter la Precept, au plus près et en personne, n’allait pas avoir lieu. Du moins, pas pour le moment.

La Precept n’a toutefois jamais été conçue dans le but d’en faire une curiosité de salon automobile. Il s’agit avant tout d’un modèle pour les futurs véhicules Polestar, réalisé dans des matériaux innovants et à la conception singulière. Autrement dit, un aperçu de la direction que nous prenons. C’est l’avenir de Polestar sur quatre roues.

Nous avons donc adopté une approche différente. En lieu et place, nous avons amené la Precept directement sur vos écrans tout en précisant les détails de multiples façons, ce que vous pouvez voir ici. Notre responsable de la conception, Maximilian Missoni, a rencontré la presse par écran interposé pour évoquer la Precept, de la conception aux matériaux, en passant par l’ensemble du processus impliqué.

Dans un entretien avec Forbes, il déclare : « En termes de produit, nous commençons par les matériaux, leur origine, leur processus de production et leur capacité de recyclage ». « Nous voulions trouver un moyen de donner à ces matériaux naturels tels que les fibres de lin un contexte moderne et technique, tout en révélant leurs textures et structures naturelles. » Vous pouvez le constater à l’intérieur de la Precept, où les panneaux de lin ampliTex™ créés par Bcomp sont rétroéclairés pour présenter et mettre en valeur leur construction et leurs caractéristiques uniques.

Cependant, la Polestar Precept ne se limite pas à mettre en avant des matériaux durables. C’est également une déclaration de nos aspirations et de nos priorités, qui établit un cadre auquel chaque futur véhicule de Polestar peut adhérer. En abordant le design et le concept global sur lesquels repose la Precept, Maximilian Missoni explique : « Nous avons l’occasion de partir d’une page blanche pour définir ce que nos produits devraient être et de nous baser sur notre conviction que le monde automobile sera radicalement transformé ».

Cela nous permet également d’explorer librement différentes solutions d’un point de vue purement électrique. « L’aérodynamisme est important dans la conception des voitures, d’autant plus lorsqu’il se traduit par des kilomètres d’autonomie », affirme-t-il lors d’un entretien avec Ars Technica. « C’est la raison pour laquelle, avec la Precept, nous avons voulu mettre en avant et présenter nos fonctionnalités et nos idées concernant l’optimisation du flux d’air autour du véhicule. C’est une multitude d'éléments que vous verrez apparaître dans les futures Polestar, comme le rideau d’air et l’aéroblade. » Il s’agit notamment de l’un des détails préférés de Maximilian Missoni, qui prolonge l’arrière pour améliorer l’aérodynamisme et « créer un vortex fluide derrière la voiture ».

D’autres détails particuliers de la Precept reçoivent ce même traitement. La SmartZone consiste en la réinvention par Polestar de la zone traditionnellement occupée par la calandre, nommée ainsi car elle abrite un certain nombre de capteurs et d'autres technologies. Le radar optique, cependant, se trouve sur le toit, enfermé dans un caisson placé au sommet de la voiture pour assurer une couverture optimale. « Nous n’essayons pas de cacher ces capteurs », explique Maximilian Missoni dans une entrevue accordée à Autoblog. « Nous leur rendons hommage et les mettons en valeur. » L’absence de lunette arrière est un autre exemple, elle qui a été remplacée par une caméra pour maximiser le dégagement à la tête, optimiser le flux d’air et permettre au coffre de s’ouvrir à un degré bien supérieur.

Il n’est peut-être pas possible pour l’instant de découvrir de ses propres yeux la SmartZone de la Precept. En attendant, nous vous l’avons apportée sur vos écrans.

Associé

L’effet de surplomb avec Karen Nyberg

L’effet de surplomb: un phénomène dont certains astronautes font l’expérience dès qu’ils voient la Terre depuis l’espace pour la première fois. Les personnes qui ont connu cet effet de surplomb (overview effect) décrivent une nouvelle compréhension de l’unicité, de la fragilité et de la relative petitesse de notre planète. Afin de mieux saisir ce phénomène, nous nous sommes entretenus avec Karen Nyberg.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: