Cette route écossaise est-elle à l'heure actuelle la meilleure au monde pour les véhicules électriques ?

L'expansion des infrastructures de recharge se déroule actuellement à un rythme extraordinaire. L'année dernière seulement, 16 000 postes de recharge, un record, ont été installés au Royaume-Uni, et les États-Unis ont atteint un total de 165 000 postes de recharge publics. Il est donc désormais tout à fait possible de s'écarter des sentiers battus en véhicule électrique. C'est pourquoi nous vous proposons une nouvelle série de routes à ne pas manquer, en commençant par la fameuse North Coast 500. Peu d'endroits en Europe sont aussi reculés que la côte occidentale de l'Écosse, mais la récompense qu'offrent ses paysages est à la hauteur. Sachant que des postes de recharge sont désormais à disposition, voici pourquoi les Highlands écossais sont un must pour tous les amateurs de véhicules électriques.

Qu'est-ce que c'est ? Et pourquoi devrais-je y aller ?

Les Highlands incarnent l'Écosse fantasmée, une vaste étendue de sommets rocailleux, de « lochs » (lacs et bras de mer) mystérieux et de vallées (ou « glens ») idylliques. Le plus célèbre des lochs est bien entendu le Loch Ness, avec son monstre Nessie (pour les intimes), mais l'Écosse compte presque 30 000 lacs d'eau douce.

S'étendant sur presque 26 000 km² dans le nord de l'Écosse, les Highlands sont un lieu de choix pour le canoë-kayak, pour la pêche et pour la randonnée. Avec seulement huit habitants au kilomètre carré, cette région compte parmi les moins peuplées d'Europe (à titre de comparaison, Bruxelles-Capitale dépasse les 7 600 habitants au kilomètre carré). Vous aurez donc toutes les chances d'y pratiquer vos hobbies en solitaire si vous vous y rendez en basse saison.

C'est toutefois bien de son isolement que cette région tire une grande partie de son charme. Cette beauté rugueuse et brute demeure quasiment vierge, si l'on exclut l'occasionnelle maison de pierre blanche accrochée à la colline, et cette faible présence humaine permet à d'autres créatures de s'y épanouir. Les moutons paissent dans les montagnes tandis que les fameuses vaches Highland broutent dans les plaines, les loutres s'égaient dans les lochs et les majestueux cerfs gambadent dans les forêts.

Et parce qu'il s'agit des Highlands, la couverture mobile est, au mieux, inégale. En d'autres termes, il s'agit d'une destination idéale pour ceux qui ont besoin d'une désintoxication numérique

Rugged mountains of west Scotland.
Highland cattle.
Lieux à voir sur la route

La North Coast 500 (NC500) suit un itinéraire d'environ 800 kilomètres à travers les magnifiques paysages de l'ouest de l'Écosse. Saluée par Conde Nast Traveller comme l'une des plus belles routes au monde, la NC500 vous fera visiter les lieux les plus époustouflants, tels que le col d'Applecross, le pont de Kylesku et le village de Shieldaig, ainsi que d'innombrables plages et baies pittoresques.

La section la plus célèbre de la NC500 est probablement celle du col qui mène à Applecross. Réputée pour ses panoramas spectaculaires, son fort dénivelé et ses épingles à cheveux, cette route difficile mais magnifique est un must. Une fois le sommet atteint, vous serez récompensé par une vue spectaculaire de Wester Ross (qui n'est pas le continent fictif de « Game of thrones ») et, par beau temps, de l'île de Skye.

Le pont de Kylesku est un autre moment fort de la NC500. Débouchant sur le petit village de pêche de Kylesku, ce pont a la caractéristique d'être incurvé pour créer une transition harmonieuse entre terre et loch. Franchissez-le pour voir le paysage s'ouvrir sur une vue somptueuse du Loch a' Chàirn Bhàin.

Le château d'Eilean Donan est l'un des plus photogéniques du pays, et il apparaît à ce titre dans des classiques du cinéma tels que « Highlander » et le James Bond « Le monde ne suffit pas ». Son donjon du XIIIe siècle est situé sur une petite île d'où vous pourrez admirer l'île de Skye ainsi que les dauphins, les marsouins et les loutres qui fréquentent le loch.

01/07

The upgraded Polestar 2 on Scottish roads.
Conduire un véhicule électrique dans l'ouest de l'Écosse

Autrefois chasse gardée des consommateurs de pétrole, cette route mythique attire désormais les conducteurs de véhicules électriques de toute l'Europe grâce à l'expansion continue des infrastructures de recharge en Écosse (les données actuelles de ChargePlace Scotland indiquent que le pays compte, pour l'instant, 2 286 points de recharge). Les visiteurs constateront que la côte et les îles des Highlands sont désormais jalonnées de stations de recharge, et il n'est pas surprenant qu'une récente enquête ait désigné la NC500 « meilleur itinéraire pour véhicules électriques au Royaume-Uni ».

Pour un voyage réussi, veillez à disposer d'une carte ChargePlace Scotland pour recharger votre voiture (n'oubliez pas que la couverture mobile est inégale). Les postes de recharge sont des postes de recharge rapide ou à 7,3 kW fournissant tous de l'énergie issue de sources renouvelables. Vous pourrez devoir faire un peu la file pour les chargeurs rapides en haute saison.

Routes et sécurité

Il convient de noter que la plupart des routes des Highlands, y compris la NC500, sont des routes de campagne, certaines à une seule voie, et que les virages serrés, les dénivelés, les obstacles obstruant le champ de vision, etc., y abondent. Veillez donc à conduire avec prudence.

Les routes sont fréquemment dénuées de clôtures, ce qui signifie que vous partagez l'espace avec tous les adorables animaux de la région. Faites attention aux vaches, aux moutons, aux chèvres et aux cerfs qui se promènent le long de ou sur la route. 

Et n'oubliez pas que malgré son nom, la NC500 n'est pas une piste de course. Les vaches Highland règnent sur ce royaume des animaux.

Polestar 2 in front of Elaine Donan castle.
Scottish road sign.
Quand s'y rendre et qui vous allez y rencontrer

Il nous est honnêtement impossible de vous dire quel est le meilleur moment pour vous y rendre. Toutes les saisons ont leur charme. Ce que nous pouvons vous dire, en revanche, c'est que le paysage des Highlands écossais restera toujours splendide qu'il fasse beau, qu'il neige ou qu'il pleuve. Si vous vous y rendez en décembre, comme nous, vous aurez peut-être la chance d'y trouver les quatre saisons dans la même journée.

Notre bref séjour nous a également donné l'occasion d'apprécier la cordialité et l'hospitalité des habitants de cette région, qui s'accordent tous pour estimer qu'elle est la plus belle au monde.

Les Highlanders sont peut-être partiaux, mais ils n'ont pas nécessairement tort. Vous devriez vous faire votre propre opinion.

Associé

Tanja Sotka approaching her Polestar 2.

Beyond the Road : Tanja Sotka

Bienvenue dans le troisième épisode de Beyond the Road, une série d'articles qui vous présente des propriétaires de Polestar du monde entier. Dans cet épisode, nous allons à la rencontre de Tanja Sotka, agente immobilière, dans les paysages isolés et sereins de la Laponie finlandaise, qui lui procurent réconfort et motivation.