Conduite électrique

Conduite électrique
Facteurs de l'autonomie

L'autonomie réelle d'un véhicule électrique varie selon le véhicule lui-même, selon le style de conduite, selon la météorologie et selon l'état de la chaussée. Il est utile de savoir de quelle façon ces facteurs influent sur la consommation d'énergie avant d'entamer un long voyage.

L'autonomie réelle d'un véhicule électrique varie selon le véhicule lui-même, selon le style de conduite, selon la météorologie et selon l'état de la chaussée. Il est utile de savoir de quelle façon ces facteurs influent sur la consommation d'énergie avant d'entamer un long voyage.

  • La voiture elle-même

    Poids total, type de pneumatiques, état des pneumatiques et climatisation : tous ces facteurs influent sur le nombre de kilomètres que vous pouvez tirer d'une batterie pleine (ou d'un réservoir plein, d'ailleurs). Cela vaut également pour l'installation d'un coffre de toit ou pour la traction d'une remorque. Moins vous utilisez d'énergie pour compenser la résistance de roulement ou les différences de température, plus vous pouvez la convertir en mouvement.

  • Météorologie et conditions routières

    Le vent, la température et les conditions de la chaussée sont autant de facteurs influant sur la quantité d'énergie nécessaire à propulser un véhicule électrique. Le froid, par exemple, peut réduire l'efficacité de la batterie et donc du groupe motopropulseur, selon l'usage qui est fait de la climatisation. Néanmoins, le préchauffage de la voiture durant sa recharge accroîtra efficacement son autonomie.

  • Conduite

    Il peut être tentant d'accélérer fortement et de rouler vite, en particulier avec la puissance qu'un véhicule électrique met instantanément à votre disposition. Néanmoins, une attitude plus calme au volant vous garantira une plus grande autonomie.

Polestar © 2022 Tous droits réservés
Changer de lieu: