Nouvelles

Journal 11.4

Tout le monde envie les pilotes d'essai. Leur journée de travail typique semble tout droit sortie des films Rapides et Dangereux (Fast and Furious). Au volant d'une Polestar 1, fonçant à toute allure sur des pistes, des routes aux revêtements variés et des autoroutes, ils cherchent à optimiser les différents systèmes de la voiture. Leur but, c'est de créer la meilleure expérience de conduite possible pour les futurs conducteurs.

L'expérience de conduite

Les pilotes sont en pleine phase de tests visant à optimiser l'expérience de conduite. Plus précisément, c'est l'adhérence et la réactivité de la direction qui sont testées. Le logiciel qui contrôle la vectorisation du couple est également étalonné.

Pour le plus grand bonheur des pilotes, la meilleure façon d'effectuer ces essais est de lancer la Polestar 1 et de foncer à plein régime sur le bitume, comme le ferait James Bond. Ils atteignent des vitesses supérieures à 200 km/h en s'engageant sur l'asphalte détrempé d'une route de campagne ou sur les virages inclinés à 45 degrés de la piste à haute vitesse. C'est ainsi que les pilotes déterminent à quel point la voiture est réactive et à quel point son comportement est prévisible.

Nous envions, nous aussi, les pilotes d'essai. Nous avons essayé de vivre leur vie par procuration en filmant une de leurs journées de travail typiques.

Connexe

Comment calculer une émotion

Joakim Rydholm et l'ADN de Polestar

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: