Hot Wheels Legends Tour : édition Los Angeles

Autoroutes bordant le Pacifique, palmiers et « hot rods » roses gomme balloune. Rien ne se compare tout à fait à l’édition Los Angeles du Hot Wheels Legends Tour. Et que se passe-t-il lorsqu’on mélange un concept futuriste et fantaisiste de supervoiture avec l’une des exhibitions automobiles les plus colorées et éclatantes de la Californie? Nous avons emmené la Polestar Synergy aux États-Unis pour le découvrir.

Back view of Polestar Synergy

Les voitures commencent à former une file aux alentours de 9 heures. C’est un défilé de l’histoire automobile qui attire plus de 10 000 adeptes venant de partout dans le monde. Et alors que vous pensez avoir tout vu, une Ford Jalopy 1931 se stationne sous un des palmiers Washingtonia filifera qui parsèment le site. La voiture a été minutieusement modifiée, justifiant son statut de « rat rod ». Vous ne pourriez jamais le deviner, mais de vieux lampadaires et équipements de ferme sont construit tout autour de sa carrosserie modèle A d’origine, qui date d’avant la guerre. On voit alors quelques hochements de tête approbateurs. Les cellulaires sortent et les gens prennent des égoportraits devant l’une des célébrités automobiles les plus connues d’Hollywood : Gretchen.

Bienvenue dans le quotidien du Hot Wheels Legends Tour, l’une des plus importantes exhibitions et compétitions de véhicules personnalisés. 

Bien que Motor City (Détroit) se trouve au Michigan, aucun autre État n’a autant enrichi la culture automobile que la Californie. Les « hot rods ». Les « lowriders ». Rapides et dangereux. Uber. Jay Leno. La côte ouest a tracé son chemin dans l’industrie de la mobilité en établissant des tendances pour la majeure partie d’un siècle. Mais si la Californie est l’église du mouvement automobile, le Hot Wheels Legends Tour de Mattel est son autel. Il s’agit d’événements qui rassemblent des milliers d’adeptes de voitures pour célébrer la culture automobile. Et ils déçoivent rarement.

« C’est un événement très important pour les gens qui ont fabriqué leurs propres voitures personnalisées. Hot Wheels est tout pour les passionnés de l’automobile. Nous avons tous grandi avec Hot Wheels, c’est d’ailleurs ce qui nous a fait tomber en amour avec les voitures. C’est une sorte de point culminant dans notre passion », dit Bryan Benedict, designer en chef chez Mattel.

Alors qu’une aura de nostalgie peut assombrir ces événements, avec l’omniprésence des vestiges de la culture automobile du début du 20e siècle, l’événement de cette année fait un clin d’œil distinct au futur.

Two custom cars parked under palm trees
Colourful custom car from side
Il était merveilleux de voir deux univers automobiles différents se rencontrer. La communauté Hot Wheels est tellement passionnée.
Juan Pablo Bernal, directeur de la conception chez Polestar
Choc de cultures?

La Polestar Synergy n’est pas étrangère à l’attention. Depuis son dévoilement au salon de l’automobile de Francfort de cette année, la voiture à taille réelle a généré autant d’intérêt chez les adeptes automobiles qu’auprès de la population générale. Née d’une collaboration unique entre les gagnants du concours de conception Polestar et les designers de Polestar, la voiture de performance propose une vision controversée sur l’aspect de la mobilité à l’ère électrique. « La beauté de ce projet est le partenariat entre les participants et nous. Nous avons offert l’expérience, et ils ont amené énergie et passion. Ce projet ne montre pas le futur de Polestar en tant que marque, mais, bien entendu, il doit exprimer l’ADN de Polestar. L’attention aux détails, l’amour et le soin viennent de notre côté, » explique Juan Pablo Bernal, directeur de la conception chez Polestar.

Bien que certains soutiennent que le minimaliste suédois et la contre-culture californienne représentent deux extrémités différentes du spectre automobile, Craig Callum, directeur de la conception chez Hot Wheels, pense le contraire. « Chez Hot Wheels, notre priorité est le design et la célébration de l’univers des automobiles. Nous allons de nouveau travailler avec Polestar, car nous voulons simplement célébrer ce fantastique design ». C’est un sentiment que Juan Pablo partage : « Il était merveilleux de voir deux univers automobiles différents se rencontrer. La communauté Hot Wheels est tellement passionnée. »

Maintenant que nous avons vu le résultat d’une telle collision, nous sommes impatients de voir ces deux mondes se rencontrer à nouveau.

Side view of Polestar Synergy
Steering wheel of Polestar Synergy

Connexe

View from the front seat of the Polestar 4

La Polestar 4 est dotée d’un nouveau rétroviseur numérique. Voilà ce que cela signifie.

Après avoir fait ses débuts dans les courses automobiles américaines au début du 20e siècle, les rétroviseurs standards ont été un essentiel dans le design des voitures des 100 dernières années. Mais après un siècle, peu de changements lui ont été apportés. Jusqu’à maintenant. L’essor des rétroviseurs numérique a permis aux concepteurs automobiles de retourner un siècle d’histoire. Et, en étant la marque de design innovateur que nous sommes, nous avons repoussé les limites encore plus loin. Vous ne nous croyez pas? Voyez par vous-même.