Beyond the Road : Hannah Catmur

Bienvenue à « Beyond the Road ». Dans cette nouvelle série de contenu, nous allons rencontrer des propriétaires de Polestar partout sur la planète et explorer leur histoire. Tout d’abord, nous avons Hannah Catmur, grande adepte de technologie. Qu’il s’agisse de proposer des idées d’application à Tim Cook ou de voyager à travers les jungles de l’Amérique du Sud, son histoire en est une qui vaut la peine d’être racontée.

Hannah est plusieurs choses. Une créatrice de produit, une développeuse d’applications, une aventurière, une admiratrice de Polestar, une amoureuse de la nature et une mère. Elle est axée sur sa carrière, et a une capacité à résoudre les problèmes qui l’a aidé à bâtir une vie autour des choses qu’elle aime.Tout a commencé avec une coïncidence. Lors de ces études en design à l’Université de Leeds, Hannah explique que l’idée du design numérique n’était même pas sur son radar. « J’étudiais une forme de design plus conventionnelle et le concept de conception numérique n’existait pas vraiment à cette époque », explique-t-elle, « nous avons appris à utiliser Photoshop et c’est tout. » Elle a dû apprendre le reste par elle-même. Aux alentours de sa remise des diplômes, Apple lançait son premier iPhone, et comme plusieurs, elle a été inspirée par les possibilités que cette nouvelle technologie proposait. Elle a tellement été inspirée qu’elle a décidé d’apprendre à développer des applications. « Je voulais créer un produit pour les familles, pour que les enfants aillent davantage dehors », s’enthousiasme Hannah.Consciente et un peu inquiète de la tendance des enfants à se coller à leurs écrans, elle a décidé de concevoir une application qui encouragerait les enfants à être plus actifs. « Mon but était de connecter les enfants à la nature ». 

Hannah in the passenger seat of the Polestar 4
Hannah qui teste la Polestar 4
Hannah exciting the Polestar 4
C’était très stressant. Je n’avais pas réalisé qu’il était dans l’auditorium.
Hannah Catmur

Lors de sa dernière année à l’université, elle a surpris ses professeurs en présentant son application à un public constitué d’investisseurs intéressés. « Je me souviens que les professeurs n’en croyaient pas leurs yeux, car ils ne nous avaient pas appris comment faire », Hannah dit-elle en riant.Le développement de sa première application, PocketExplorers, a enflammé son intérêt pour la création de produit et lui a montré à quel point cela pouvait être fait rapidement. Sa passion pour la résolution de problème a vite grandi, alors qu’elle vivait diverses expériences professionnelles chez différentes agences de design à Londres, absorbant des connaissances partout où elle allait. Sa carrière dans la création de produit à atteint son point culminant lorsqu’elle a présenté son application de randonnée, ViewRanger, à nul autre que Tim Cook. « C’était très stressant. Je n’avais pas réalisé qu’il était dans l’auditorium », dit-elle en se rappelant l’expérience. L’application a fait remporter à Hannah et à son équipe la récompense Google Excellence et est depuis offerte dans l’App Store et les magasins aux détails Apple à travers le monde.C’est ainsi que son premier projet, ViewRanger, a commencé à motiver les gens à explorer les grands espaces. Et ce n’est pas une coïncidence, puisqu’elle est, et a toujours été, une grande voyageuse et une amoureuse de la nature.

01/04

Son amour pour la nature a commencé à un jeune âge, alors qu’elle allait observer les oiseaux avec ses grands-parents. Depuis, son appétit pour l’aventure n’a fait que grandir. Hannah est allée partout dans le monde, passant plusieurs années à voyager à travers l’Amérique du Sud. « J’adore voir de nouvelles choses et expérimenter de nouvelles façons de vivre », explique-t-elle. Voyager a élargi sa perspective sur la vie et elle constate qu’elle apprend continuellement en voyageant. Sa capacité à résoudre des problèmes, qui a défini sa carrière, est également très utilisée dans ses voyages. « Il faut être plutôt organisé lorsqu’on voyage, mais en même temps, je crois que le meilleur arrive lorsque les choses ne sont pas planifiées » dit Hannah en expliquant la façon dont elle a manœuvré autour d’un pont effondré en Bolivie. Lorsqu’elle n’est pas en train de découvrir la jungle sud-américaine, Hannah conduit une Polestar. Lorsqu’on lui a demandé pourquoi elle avait choisi Polestar, Hannah revient, sans surprise, au design. « Chaque détail a été réfléchi, et il est clair que ces voitures ont été conçues avec intentions », explique-t-elle. Le silence des voitures électriques et la façon dont elles sont idéales pour l’observation des oiseaux sont également des caractéristiques importantes. « Avec cette voiture, on peut s’approcher en toute discrétion, sans que rien ne nous voie ou nous entende ». « Et l’on peut même regarder à travers le toit », continue-t-elle.Hannah représente beaucoup des choses qui nous tiennent à cœur en tant que marque. Un amour pour la nature, le design et l’exploration. Une combinaison parfaite sous tous les angles.

Connexe

Tanja Sotka approaching her Polestar 2.

Au-delà de la route : Tanja Sotka

Bienvenue à notre troisième épisode « Au-delà de la route », une série dans laquelle nous soulignons les histoires des propriétaires de Polestar à travers le monde. Dans cet épisode, nous avons rencontré Tanja Sotka, agente immobilière, dans la région éloignée et sereine de la Laponie en Finlande. Ici, elle trouve tranquillité et raison d’être.