Nouvelles

Pureté et progrès dans la transparence

Lorsque nous avons rompu avec les conventions de l'industrie automobile, nous avons fait des adieux sans équivoque à l'ancien monde. Les méthodes dépassées, les attitudes convenues, tout ce qui pouvait s'expliquer par « nous avons toujours fait comme ça », nous en avions fini de tout cela.

Paradoxalement, cette rupture a apporté d'autres obligations, des obligations envers de nouvelles approches, de nouvelles idées et de nouveaux concepts. La nouveauté ne suffit pas, bien sûr, mais, s'il existe le moindre potentiel quelque part, nous tenterons le coup. Après tout, dans « pureté, progrès, performance », il y a « progrès », et le progrès s'entend en toutes choses : design, modalités de propriété du véhicule et même sourçage des matériaux.

La traçabilité des matériaux dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement est une difficulté qui se pose à toute l'industrie et cette difficulté n'a pas été surmontée par les moyens traditionnels. La provenance de certains matériaux ne peut être garantie avec certitude. Cela concerne au premier chef le cobalt nécessaire à la fabrication la batterie lithium-ion. Ou plutôt cela concernait le cobalt, car la chaîne de blocs est entrée en scène.

Une chaîne de blocs est un registre numérique de transactions liées les unes aux autres par cryptage. Le registre de transactions créé au sein d'une chaîne d'approvisionnement ne peut être modifié et le jeu de données enregistrées est le même pour chaque transaction. Dans le cas du cobalt, l'origine, le poids, la taille, la chaîne de contrôle et des informations prouvant que les participants respectent le guide OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsables* sont enregistrés. La chaîne de blocs garantit que toute modification des informations contenues dans ce registre sera détectée.

Cette transparence sans égale signifie que les sources des matériaux et les méthodes par lesquelles ils sont extraits, traités et transportés peuvent faire l'objet d'une régulation. En d'autres termes, nous pouvons insister, et c'est ce que nous faisons, sur l'application de normes responsables et durables dans l'ensemble de la chaîne d'approvisionnement.

Les deux principaux fournisseurs de batteries de Polestar, LG Chem, entreprise sud-coréenne, et CATL, entreprise chinoise, collaborent avec des entreprises technologiques pour mettre en œuvre la technologie des chaînes de blocs de la façon susmentionnée. Les contrats passés entre ces entreprises (Circulor dans le cas de LG Chem et CATL) soulignent un engagement commun à garantir le caractère responsable des chaînes d'approvisionnement, à réduire les émissions de carbone et à favoriser le leadership en matière de technologies. Grâce à ces mesures, nous pouvons attester catégoriquement que notre cobalt provient de sources responsables.

Ce n'est que le début, l'une des nombreuses initiatives qui accéléreront la transition vers une électromobilité durable.

Ne vous méprenez pas au sujet de cette rupture, nous n'avons pas peur de l'engagement.

*Guide de l'Organisation de coopération et de développement économiques qui formule, en vue du respect des droits de l'homme dans les achats et dans les autres décisions relatives aux matériaux, des recommandations détaillées à l'attention des entreprises.

Connexe

Polestar et IONITY

Il est possible d'ajouter quelque chose en enlevant quelque chose.

Polestar © 2021 Tous droits réservés
Changer de lieu: